publicité

Ecole 42 organise des tests d'admission pour se former au codage numérique

Les responsables de l’école 42 feront passer des tests d’admission samedi aux jeunes calédoniens souhaitant intégrer cette école de programmation numérique.
Ils espèrent donner un nouveau souffle au développement numérique en allant recruter des talents jugés inutilisés.

  • N.G
  • Publié le , mis à jour le
[Mise à jour 25 mars]
Basée à Paris, l’école 42 est entièrement gratuite. On y apprend à concevoir des applications internet ou des
logiciels. 
 

Des étudiants sont autonomes  

Pas de cours, pas de professeurs. Aucun diplôme n’est exigé, même pas le bac. Après avoir réussi les tests de logique et psychotechniques, deux calédoniens ont intégré cette école d'une nouvelle ère.
Avec une promesse d’embauche à la sortie, pour la province Sud, l’offre de l’école 42 est alléchante.
Car la filière numérique est en pleine croissance. Et les employeurs peinent à
recruter localement. En Calédonie, 94% des 15-35 ans sont connectés.
Une journée d’information et de tests samedi 23 mars de 8 h 30 à 18 h à la province Sud, 

Reportage Sheima Riahi et Nicolas Fasquel
Ecole 42 : présentation

Invité du Journal télévisé, Olivier Crouzet, directeur pédagogique de l'école 42 répond aux questions de Dave Waheo Hnasson
Olivier Crouzet en direct du JT 19H30

Les tests d'admission

Plusieurs centaines de Calédoniens ont répondu à l'appel ce samedi 23 mars pour passer les premiers tests de sélection pour tenter d'intégrer l'école 42. Des tests qui se poursuivent ce lundi 25. 
Le reportage de Coralie Cochin 

Une convention signée

Devant le succès de ces tests, avec plus de 600 jeunes qui se sont présentés, une convention de partenariat est signée ce lundi 25 mars entre 42 et la Province Sud. Il s'agit d'étudier la faisabilité technique, pédagogique et financière de l'installation d'une école 42 à Nouméa. 
Ecole 42 : ​​​​​​​l'innovation pédagogique

Cette école ouverte, implique les étudiants et les étudiantes dans des projets passionnants et collaboratifs, forme les meilleures informaticiennes et les meilleurs informaticiens.
Ils développent la meilleure capacité d’apprentissage, inventent des solutions nouvelles face aux obstacles nouveaux, et auxquels la passion naissante de leur métier donne une énergie créative supérieure.
Pour les former, 42 met en œuvre une pédagogie différente expérimentée depuis plus de 25 ans. La pédagogie de 42 représente la quintessence et l’approfondissement de ces années.

L’APPRENTISSAGE EN PEER-TO-PEER
Pas de cours, pas de profs : à 42, ce sont les étudiants eux-mêmes qui sont en charge de leur réussite et de la réussite de leurs camarades. Pour progresser sur les projets qui leur sont proposés, ils doivent compter sur la force du groupe, donner et recevoir des informations, être tour à tour formateur et apprenant. Ce mode d’apprentissage peer-to-peer se rapproche du fonctionnement en entreprise. Chacun est le garant d’une partie de la réussite du projet mené à bien tous ensemble, c’est de l’intelligence collective.

LA GAMIFICATION ET LA PROGRESSION
Collectionner des notes n’a jamais été la meilleure façon de motiver. La progression à 42 est représentée par des niveaux d’expérience inspirés des jeux vidéo. Chaque étudiant développe ses compétences à travers les projets proposés et reçoit de l’expérience en échange. Les premiers projets complétés permettent d’en débloquer d’autres, plus conséquents et aux récompenses encore plus importantes. Apprendre a toujours été un jeu d’enfant… et continue de l’être à 42.

LE DÉCLOISONNEMENT TEMPOREL
Chaque étudiant progresse à son propre rythme. Certaines notions lui sont instinctivement plus simples à développer ; d’autres lui demandent des efforts supplémentaires. Partant de ce constat, les apprentissages à 42 sont décloisonnés temporellement : chaque étudiant progresse non pas en fonction d’une classe (où l’élément le plus en retard ralentit tout le groupe) mais de soi-même, le programme est individualisé.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play