L’éducation à la citoyenneté se partage et se transmet

éducation
Première fête de l'école calédonienne, 1er septembre 2018
Tous ces auxiliaires de surveillance de l'école Renée-Fong brûlaient de présenter leur mission. ©NC la 1ère
La première «Fête de l’école calédonienne» a fait converger ce samedi, au centre Tjibaou, un millier d’élèves scolarisés à travers toute la Nouvelle-Calédonie. Du primaire au post-bac, ils ont présenté des projets qui ont en commun la notion de citoyenneté.
Lisa, en CE2, est auxiliaire de surveillance de la cour, au groupe scolaire Renée-Fong de Dumbéa-sur-mer. Maxime joue le rôle de médiateur au collège de Magenta. Ce samedi, ils ont pu parler de leur action respective, au quotidien, pour que l’école conserve une atmosphère sereine. 
 

Du primaire au post-bac

Du primaire au post-bac, un millier d’élèves venus des trois provinces ont ainsi présenté des projets aux autres enfants, intervenants et visiteurs rassemblés au centre Tjibaou pour la «Fête de l’école calédonienne». Organisée par le gouvernement et le vice-rectorat, cette journée mettait à l’honneur des actions développés autour de l’éducation morale et civique, mais aussi de l’éducation au développement durable, à la santé, à la sécurité et à l’information.
Le reportage radio de Malia-Losa Falelavaki.
 

Le référendum pour les nuls

Même le sujet du référendum d'autodétermination a été abordé. Trois classes de troisième du collège de Boulari lui ont consacré un abécédaire.
Le reportage télé de Brigitte Whaap et Nicolas Fasquel.
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live