Elections des représentants des parents d’élèves : Erick Roser, vice-recteur de la Nouvelle-Calédonie, invité de la matinale

invités de la rédac
Erick Roser, vice recteur de la Nouvelle-Calédonie, élection des représentants des parents d'élèves, le 31 mars 2022
Erick Roser, vice-recteur de la Nouvelle-Calédonie ©Nouvelle-Calédonie la 1ère
Erick Roser, le vice-recteur de la Nouvelle-Calédonie, était l’invité de la matinale radio du mercredi 31 mars. A la veille des élections des représentants des parents d’élèves dans le secondaire, il s’est arrêté sur le rôle de ces élus au sein des conseils d’administration des établissements.

Les parents d’élèves sont de véritables partenaires de l’école, tient avant tout à souligner le directeur des enseignements. S’ils se manifestent publiquement lorsque des problèmes se font jour, ils sont également intégrés à la gestion de la politique éducative des collèges et des lycées en participant aux conseils d’administration. Les points principaux à retenir de cet entretien.

Une éducation partagée

“Ils participent aux enjeux éducatifs de l’école, décrit Erick Roser. S’il n’y avait pas ce lien avec les parents, cela voudrait dire l’école s’est coupée de la société“. Et ce serait un échec pour une école qui se veut le “projet d’avenir“ d’une société. Les parents ont l’opportunité d’être en lien avec les enseignants à l’échelle individuelle pour le suivi de leur enfant, de participer aux conseils de classe pour s’investir à une échelle collective et même, pour les élus, de participer aux conseils d’administration.

Instance de décision

Dans chaque collège et lycée, les membres de ces conseils ont un rôle important. “Le conseil d'administration délibère et arrête des mesures qui peuvent concerner l’organisation des enseignements, l’organisation de la vie scolaire, le règlement intérieur… Et tout cela amène des débats et des décisions.“ Les parents y ont bel et bien une voix délibérative, au même titre que les représentants de la direction ou des personnels.

Les parents d’élèves après le Covid

De plus en plus impliqués et intéressés par ce qui se passe au sein des établissements, les parents d’élèves tiennent à ce droit de regard acquis et renforcé au fil du temps. Sans bouleverser ce lien, les deux années de Covid l'ont toutefois modifié. Et le vice-recteur de préciser que “l’école a été en charge d’aller vers les lieux de vie des élèves. Les dix-huit mois que l’on a vécus sont véritablement des moments où l’école et les familles se sont rapprochées“.

Les élections se déroulent ce vendredi 1er avril dans les établissements ou par correspondance en utilisant le matériel de vote fournis aux élèves.

Un entretien à retrouver dans son intégralité ici.