nouvelle calédonie
info locale

Enrick Lebars nouveau maillot jaune

cyclisme
Lebars maillot jaune
Enrick Lebars, dossard 25, a pris le maillot jaune sur la 5e étape. C’est sa 4e participation au Tour de Calédonie. ©Erik Dufour/NC1ère
La 5e étape du Tour s’est déroulée ce matin dans le grand Nord entre Gomen et la tribu de Tiabet à Poum. Encore du changement en tête avec la victoire d’étape pour le coureur de Shell Pacific Erwan Brenterch. Enrick Lebars, de l’équipe Moducal, s'empare du maillot jaune. 
La caravane a retrouvé l’extrême nord de la grande terre pour une étape de plat de 99 km. Le peloton s’est élancé de Gomen pour remonter au nord en direction de Koumac, puis il a pris la route de la pointe nord. Dans les premiers kilomètres sur la RT1, un scénario désormais classique avec des attaques isolées, mais pas de réelle prise de contrôle avant le 25e km, au niveau de l’embranchement de la route qui conduit à Ouégoa. Les coureurs ont filé tout droit vers Poum, et c’est là que les choses ont vraiment débuté. Dès les premières petites bosses, un coup est parti avec 7 coureurs, le peloton a explosé en plusieurs paquets.

Dans le groupe leader, on trouvait notamment Enrick Lebars, 2e du classement général à l’issue de la 4e étape, Fabien Rondeau l’ancien maillot jaune, et Léo Danes, vainqueur hier de l’étape à Poya, et Victor Lafay, le champion de France espoirs. Derrière eux, le peloton maillot jaune qui s’est fait surprendre, avec Mathieu Urbain qui n’a jamais réussi à revenir sur les hommes de tête. Sans jamais faiblir, les ténors du 1er groupe ont creusé peu à peu l’écart sur le maillot jaune, culminant à 1 minute 30, mais l’arrière de la course accusait à 30 km de l’arrivée un retard supérieur à 4 minutes.
Erwan Brenterch
Erwan Brenterch, n°44, a attendu son heure pour placer sa dernière attaque et remporter la victoire de cette 5e étape. Ce groupe de 7 échappés a fait toute la course en tête. ©Erik Dufour/NC1ère
Les 7 leaders se sont bien entendus, ils ont bravé les portions de routes abîmées et poussiéreuses pour filer sans souci vers la tribu de Tiabet. A 3 km du finish, Erwan Brenterch a pris l’initiative, faussant compagnie à ses compères de route. Un départ gonflé à la pédale qui ne sera pas contré par les autres. Erwan Brenterch offre une nouvelle victoire d’étape à l’équipe Shell, mais juste derrière lui, Enrick Lebars réalise une bonne affaire en prenant la 2e place de l’étape et le maillot jaune. A mi-parcours du tour, le maillot jaune a déjà changé plusieurs fois de porteur, ce qui laisse la course encore bien ouverte pour les 5 étapes restantes.

Demain, la caravane prendra la direction de la côte Est pour la 6e étape entre Koumac et Pouébo.
Publicité