Enseignement des maths : un étudiant calédonien crée son application web

technologies
Erwan Kerbrat, étudiant qui a développé une appli sur l'enseignement des maths
Erwan Kerbrat, étudiant calédonien de 24 ans. ©Sheïma Riahi / NC la 1ere

Erwan Kerbrat, étudiant calédonien de 24 ans, développe une application qui pourrait révolutionner l’enseignement des mathématiques dans le secondaire. Nommée Néo, elle est basée sur une intelligence artificielle. 

Amoureux des chiffres et de l’exactitude, Erwan Kerbrat a mis au point une application web basée sur une intelligence artificielle, et une architecture de base de données scrupuleusement étudiée. Baptisé Néo, cet outil numérique, manipulable en ligne sans avoir à être installé, pourrait révolutionner l’enseignement des maths. 

Suggérer des exercices sur mesure

"J'ai donné des cours particuliers à des élèves à Paris, en parallèle de mes cours d'ingénieur", explique le jeune homme. "J'ai commencé à créer une application qui générait des exercices pour les élèves. Et avec mes cours, orientés intelligence artificielle et analyse de données, j'ai commencé par construire petit à petit un programme qui analysait les profils des élèves, et qui était capable de me suggérer les exercices que je devrais leur fournir."

Pour récupérer des données, j'ai décidé de faire une application web qui serait proposée à tous les professeurs.

Erwan Kerbrat 

 

Expérimentée au lycée

A Nouméa, cinq profs du lycée Lapérouse l'expérimentent. Tandis que chez lui, l’étudiant continue de mettre à jour sa base de données. Pour la phase de test, 300 exercices sont déjà référencés, de la seconde à la terminale. "Si ça fonctionne bien, ils vont l'alimenter avec les informations qu'on va récolter, les séances de cours qu'eux vont ajouter dans l'application", ajoute-t-il. 

Mon objectif, c'est de repartir en France en septembre avec ce qu'on appelle une communauté de bêta-testeurs. En disant : l'application a fait ses preuves, elle est utilisable, pour pouvoir être accompagné par des investisseurs.

Erwan Kerbrat 


Avec le pôle Pépite de l'UNC

Ce projet ambitieux est encadré par Pépite Nouvelle-Calédonie, le Pôle étudiant pour l'innovation, le transfert et l'entrepreunariat. Il doit être présenté mercredi 5 mai au vice-rectorat. En parallèle, Erwan Kerbrat continue des cours de maths, afin de financer ses recherches. 

Un reportage de Sheïma Riahi et Philippe Kuntzmann: