Entre ventes limitées et mesures sanitaires, les grandes surfaces calédoniennes s’adaptent au Coronavirus

coronavirus
Coronavirus supermarchés
©NCla1ère
Depuis ce mercredi, la vente des produits de première nécessité est limitée en quantité par personne. Une manière d’éviter que certains stockent à outrance. Dans les supermarchés, on s’organise aussi pour éviter la contamination. 

Restriction pour des produits de première nécessité

Six agents receveurs de la direction des affaires économiques sont sur le terrain depuis ce matin  afin de vérifier l’état des rayonnages dans les commerces. 
Dans un premier temps et afin d’éviter un phénomène de sur-stockage dans certains foyers, cinq produits de première nécessité ont été identifiés et font l’objet d’une mesure de restriction à l’achat depuis hier. 
Au passage en caisse,  pour chaque personne : 2 kg de pâtes, 2 kg de riz, 1kg de farine ; 12 rouleaux de papier-toilette ou un paquet s’il ne reste plus en rayon que des conditionnements supérieurs, et 6 litres de lait. 
 « Pour le moment, ce sont les principaux produits sur lesquels nous avons eu des alertes de terrain. C’est aussi les produits réflexes sur lesquels les consommateurs se portent spontanément en cas de moindre difficulté » indique Eric Backès directeur des affaires économiques. « Il faut quand même être raisonnable et éviter de sur-stocker inutilement. C’est ça qui pourrait mettre en difficulté l’approvisionnement des distributeurs ».  
Coronavirus supermarchés
©NCla1ère

Il a été constaté ces derniers jours une fébrilité particulière des consommateurs calédoniens, mais pour le moment il n’y a pas de pénurie de produits souligne Eric Backès : « Les deux principaux groupes de distribution que sont les enseignes Carrefour et les enseignes Géant-Casino jouent le jeu. Ils étaient demandeurs aussi de dispositions pour leur permettre d’organiser leurs équipes face aux consommateurs. Je crois que ce sont des mesures de bon sens ».  
La liste des cinq types de produits est susceptible d’évoluer dans les prochains jours en fonction du comportement de chacun.
 

L'affluence dans les magasins quand même 

A l’annonce des cas de Coronavirus avérés et des mesures prises par le gouvernement et l’Etat, les Calédoniens ont pour la plupart eu le réflexe de se rendre dans les commerces d’alimentation. Beaucoup de monde, des files d’attente, mais pas de ruées ni de bousculades comme on a pu en voir en Australie ou en Europe. 
Pour le moment, les Calédoniens se comportent plutôt bien. 
Ecoutez ces réactions recueillies à Nouméa par Clarisse Watué 

Coronavirus supermarché trot

Coronavirus supermarchés
Les clients sont autorisés à rentrer par petits groupes. Ceux là patientent en attendant leur tour. ©NCla1ère


En province Nord, les magasins sont également pris d’assaut depuis ce matin, et en particulier sur la côte Est. Même chose dans les pharmacies de la côte où il n’y a plus de gel hydro-alcoolique.
C’est ce qu’a constaté Marguerite Poigoune 

Coronavirus magasins côte Est


 
Coronavirus supermarchés
©NCla1ère
 

Les grandes surfaces prennent des précautions sanitaires

Si vous faites partie des nombreuses personnes qui sont allées faire leurs courses ce matin, vous avez sans doute constaté que les grandes surfaces appliquent de nombreuses règles d’hygiène. 
Dans cet hypermarché de Nouméa, les caddies doivent être récupérés à l’intérieur du magasin. Ils sont tous désinfectés avant chaque utilisation. 
Tous les employés de la grande surface portent des gants, chaque caissière a un spray pour nettoyer les tapis roulants,  au sol, des barrières de limitation sont mises en place.
Les gestes-barrières ont été rappelés par la direction pour l’ensemble du personnel à leur prise de service ce matin : lavage fréquent des mains, les distances d’au moins un mètre entre collègues, pas de bises…
Dès ce vendredi, les caissières seront cloîtrées dans des plexiglas.
Ces mesures s’appliquent dans toutes les grandes surfaces à Nouméa et  dans les communes de l’agglo pour éviter une propagation du Coronavirus.
Mesures sanitaires qui rassurent la clientèle venue faire leurs provisions.
Les clients, doivent, eux aussi, adopter les bons gestes.Le reportage de Caroline Antic-Martin et Christian Favennec 
©nouvellecaledonie