nouvelle calédonie
info locale

Des entreprises victimes de pirates informatiques

sécurité
Piratage informatique
©NCla1ère
Une dizaine d'entreprises calédoniennes se sont faites pirater récemment leur serveur informatique. Leur fichier est crypté, il leur est demandé de l'argent pour pouvoir récupérer leur dossier.
Depuis trois jours, Loïc Luciani ne décolère pas. En allumant l’ordinateur de son entreprise, ce propriétaire et gérant d’une entreprise de travaux publics a eu une mauvaise surprise : 
« Tous les fichiers apparaissaient, mais les icônes sur le côté étaient en blanc, et quand je cliquais dessus, ça marquait : ce fichier a été soit effacé soit modifié, voulez-vous le supprimer ? » 
 

« Le pirate a pris la main »

Aux côtés de ce chef d’entreprise, l’informaticien en charge des installations informatiques. Il témoigne de l’ampleur du phénomène. En quelques jours, une dizaine de ses clients s’est aussi fait pirater.    
« On voit bien que le fichier en lui-même a été crypté » explique Loïc Garnier. « Le pirate a pris la main sur le serveur, a réussi à trouver le mot de passe et le login du serveur. Il est rentré dedans et après il a pu faire sa petite affaire tranquillement ».
Piratage informatique
©CC
 

Une rançon contre les données

Le pirate informatique demande aux victimes de régler une rançon pour pouvoir récupérer leurs données.
Loïc Luciani ne cédera pas à ce chantage. Il est obligé de mettre ses quatre employés au chômage technique.
« Même si aujourd’hui l’informaticien a réussi à débloquer la situation ponctuellement, ils vont pouvoir reprendre leur travail, mais on ne peut pas avoir accès à la moitié des choses de l’entreprise, ni à internet, ce qui fait que la communication entre les clients et l’entreprise, c’est zéro ». 
 

Les conseils à suivre

Les entreprises calédoniennes victimes dans cette affaire de « ransomware » (ou rançongiciel en français) devraient rapidement porter plainte auprès de la gendarmerie nationale.
Il est évidemment déconseillé de payer une rançon. 
Pour éviter d’être piraté, il est aussi préconisé de changer fréquemment son mot de passe et de sauvegarder régulièrement ses données personnelles. 
Il est aussi conseillé d’éteindre son ordinateur après utilisation. 
Natacha Cognard et Claude Lindor ont rencontré une société confrontée à ce problème. 
©nouvellecaledonie
Publicité