nouvelle calédonie
info locale

Epidémie de rougeole aux Samoa : 60 décès et le début d'une campagne de vaccination

santé
Rougeole aux Samoa
©France 3 régions
Les habitants non vaccinés contre la rougeole sont invités à afficher un drapeau ou une étoffe rouge devant leur domicile pour aider les services de vaccination. Le dernier bilan mis à jour ce mercredi 04 décembre annonce que l'épidémie a déjà fait 60 morts dans l'archipel du Pacifique Sud.
 
La vaccination est devenue obligatoire depuis le mois dernier en vertu d'un état d'urgence, alors que l'archipel de 200 000 habitants est touché par une épidémie mortelle de rougeole depuis le 16 octobre dernier. Ces dernières semaines, la vaccination se concentrait essentiellement sur les enfants mais le gouvernement a pris la décision de l'étendre à toute la population. Une importante campagne de vaccination sera donc lancée dès ce jeudi et ce vendredi aux Samoa.

Les autorités annoncent qu'ils avanceront maison par maison, afin d'enrayer l'épidémie. Pour se faire, ils demandent aux personnes non vaccinées de brandir un drapeau ou une étoffe de couleur rouge devant chez eux; une manière rapide et efficace de se signaler. 

Contrairement à la Nouvelle-Calédonie, le vaccin contre la rougeole n'est pas obligatoire aux Samoa. Jose Hagan, responsable de l'OMS pour la région Pacifique Ouest, a rappelé "qu'on estimait à 21 millions le nombre de vies sauvées ces vingt dernières années par l'accès au vaccin contre la rougeole"

Après une baisse spectaculaire entre 2000 et 2016 grâce à d'importantes campagnes de vaccination, la rougeole est maintenant en forte recrudescence dans le monde, en raison notamment d'une défiance envers les vaccins.
 

Une épidémie qui ne faiblit pas 


Les chiffres officiels publiés ce mercredi 04 décembre mentionnent 60 décès liés à la rougeole aux Samoa, dont 52 concernent des enfants âgés de quatre ans ou moins. Le taux d'infection continue à grimper, avec 171 nouveaux cas en 24 heures, pour un total national de 4.052 cas. Dans cette crise sanitaire, les Samoa ont reçu l'aide de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande (là où s'est déclenché le phénomène), la France, le Royaume-Uni, la Chine, la Norvège, le Japon, les Etats-Unis et l'ONU.

Considérée comme une des maladies les plus contagieuses qui existe, l'archipel a également demandé la fermeture des écoles. 

 
Publicité