Equitation : championnat de voltige à Dumbéa

équitation
Equitation voltige
©NCla1ère

Le championnat provincial de voltige par équipes se poursuivait ce samedi à Dumbéa. 16 jeunes cavalières ont évolué sur la piste dans cette discipline qui combine gymnastique et équitation, avec des chevaux ou des poneys selon le gabarit des cavalières.

La voltige, c’est souvent du spectacle, mais cela reste une des disciplines classiques de l’équitation.
Un premier championnat avait été créé l’an dernier et ce samedi 8 mai au Yala ranch de Dumbéa, trois équipes et seize cavalières à partir de sept ans ont disputé la deuxième manche de l’année. 
"Elles sont toutes cavalières, avec des prédispositions, de la souplesse. Elles sont assez gymnastes, elles sont casse-cou" indique Camille Sergent, instructrice à l’Association des cavaliers de Bourail. 

Des figures imposées et de l’élégance

Aucun garçon dans cette spécialité athlétique et esthétique. Ces jeunes filles ne sont pas non plus passées par la gymnastique avant de présenter leurs figures à dos de cheval.
Le principe, c’est un enchaînement de huit figures imposées au pas et au galop pendant environ une minute trente. Mais ce samedi, la prestation n’était pas chronométrée. 
Les jeunes cavalières sont venues de Nouméa et de Bourail pour cette deuxième épreuve du championnat de voltige qu’elles apprécient pour son alliance du sport et de l’élégance. 
Le reportage d’Erik Dufour et Christian Favennec