publicité

L'état d'urgence déclaré sur l'île d'Ambaé au Vanuatu

L'état d'urgence a été déclaré sur l'île d'Ambaé au Vanuatu alors qu'un volcan déverse d'épaisses cendres lourdes depuis mardi soir. 

Vue aérienne du Manaro Voui. Archive © Getty images/AFP
© Getty images/AFP Vue aérienne du Manaro Voui. Archive
  • L.A
  • Publié le , mis à jour le
Des milliers de résidents de l'île d'Ambaé ont été avertis qu'ils pourraient être contraints d'évacuer les lieux. En cause, le réveil d'un volcan qui déverse des cendres lourdes dans certaines régions du nord de l'île depuis mardi soir provoquant l'effondrement des maisons et le blocage des routes.

Selon Eslyne Garaébiti, volcanologue au Vanuatu, "c'est une éruption mineure mais qui cela émet beaucoup de cendres sur les villages, toute l'île est exposée. Le Gouvernement du Vanuatu a pris la décision de déclarer l'état d'urgence, il doit donc mobiliser toutes ses ressources pour répondre aux besoins des populations.

La situation a été décrite comme «devenant critique dans certaines régions» et le coordinateur national de l'EGE, le Dr Basil Leodoro, a déclaré au Vanuatu Daily Post qu'ils avaient «reçu des rapports faisant état d'effondrements de maisons en raison du poids des cendres». Le volcan au Vanuatu déverse de lourdes cendres alors que des pluies acides tombent du ciel provoquant la crainte d'une évacuation pour près de 11 000 habitants. 
© Wikimedia
© Wikimedia
Des équipes d'assistance médicale sont arrivées sur l'île hier (jeudi) pour "apporter un soutien médical mais aussi à l'assainissement, à la surveillance et aux services de santé publique des populations d'Ambaé", a déclaré le Dr Leodoro. «Je confirme que la chute massive de cendres a provoqué des irritations de la peau et des yeux et exacerbé les conditions respiratoires comme l'asthme», a t'il poursuivi.

"Nous travaillons également en étroite collaboration avec nos équipes de surveillance des maladies pour surveiller les cas signalés d'oreillons, de gastro-entérite aiguë et de dengue chez tous les habitants d'Ambaé, en particulier dans les centres d'évacuation."

L'Australie apporte un soutien médical et logistique 


"Je suis reconnaissant au Gouvernement australien d'avoir soutenu ces équipes en fournissant un soutien médical, chirurgical, mental, psycho-social, logistique, d'avoir aussi participé à l'apport de l'eau, d'avoir assuré l'assainissement et la surveillance des lieux et tous les services de santé publique aux populations d'Ambaé" a t'il conclu.  

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play