publicité

Des étudiants répondront à l'appel national à la grève pour l'avenir

Ce vendredi 15 mars, a été décrété jour de « grève mondiale pour l'avenir ». Un appel lancé par Greta Thunberg, une activiste suédoise âgée de 16 ans. En Nouvelle-Calédonie, des lycéens se mobiliseront pour relayer cet appel devant le siège du gouvernement.
 

  • N.G
  • Publié le , mis à jour le
Le mouvement « Fridays for Future » [Vendredis pour l’avenir] initié par la jeune suédoise Greta Thunberg essaime à travers le monde jusqu'en Nouvelle-Calédonie.
Des lycéens s'apprêtent à faire grève pour le climat ce vendredi 15 mars. Ils se sont donnés rendez-vous devant le gouvernement, à l'occasion de cette mobilisation mondiale en faveur de l'environnement.

Quelques étudiants expliquent leurs motivations.
Il répondent à Coralie Cochin et Claude Lindor
Il faut agir maintenant!

Un phénomène mondial
Dans la lignée du mouvement international de la jeune Suédoise GretaThunberg, la mobilisation, en Europe a été d'une grande ampleur : 10 000 jeunes britanniques, dont 3 000 rien qu’à Londres, manifestaient dans 60 villes du pays. "
En France, pour la première fois, le vendredi 15 février dernier, des lycéens et étudiants ont fait "grève pour le climat". A Paris, le mouvement a été suivi par quelques centaines de lycéens et étudiants.

Le reportage de Coralie Cochin et Claude Lindor 
MOBILISATION FRIDAYS FOR FUTURE NC

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play