Evénements de Saint-Louis: quatre personnes mises en examen

justice
violences à saint louis
©NC 1ère
Dans un communiqué, le procureur de la République Alexis Bouroz annonce l'interpellation et la mise en examen de quatre personnes dans le cadre de plusieurs procédures visant les événements de Saint-Louis.
"Les investigations se poursuivent activement dans le cadre de plusieurs procédures sous la direction de deux magistrats instructeurs et du parquet", explique le procureur de la République Alexis Bouroz dans un communiqué envoyé cet après-midi à la presse. "Elles sont actuellement menées par un groupe d'enquêteurs  composé notamment d'éléments de la section de recherches de Nouvelle-Calédonie et de la Brigade des Recherches de Nouméa". 
 
Plusieurs interpellations ont eu lieu cette semaine à Saint-Louis. 
 
Quatre  personnes ont été mises en examen mercredi et vendredi: un majeur et un mineur l'ont été pour les vols aggravés commis au cours de la nuit du 29 au 30 octobre 2016; ils ont été placés en détention. Un majeur a été mis en examen pour les faits du 23 novembre sur la RP1 (association de malfaiteurs, tentative de vol avec arme et vols avec violences de véhicules commis au préjudice de particuliers ); il a également été placé en détention. Enfin, un mineur a été mis en examen pour les violences et dégradations commises sur les barrages du 17 décembre sur la RP1, et placé sous contrôle judiciaire. 
 
Pour mémoire, 28 personnes ont été placées en garde à vue depuis le début des enquêtes. 9 personnes ont été incarcérées dont 3 mineurs. 7 personnes ont été placées sous contrôle judiciaire dont 5 mineurs.