nouvelle calédonie
info locale

Exercice ORSEC: une collision fictive

sécurité
Orsec maritime
©FANC
Un catamaran rapide heurte de plein fouet un objet flottant non signalé. A son bord 230 passagers. Les blessés graves sont évacués par hélitreuillage et le reste des passagers est évacué par voie de mer. Tel était le scénario de base de cet exercice annuel des FANC effectué jeudi.
Plus d’une centaine de  participants (personnels de Vale, bénévoles de la Croix-Rouge, sapeurs-pompiers, sécurité civile, MRCC, gendarmerie nationale, Province Sud, COG, FANC…) a contribué à cet exercice grandeur nature.
orsec maritime bénévoles
Les passagers évacués ont été interprétés par une soixantaine d’élèves des collèges de Normandie, de Magenta et du lycée des métiers de la mer.
Orsec maritime: hélitreuillage
Orsec maritime : hélitreuillage - vue puma

Cet exercice annuel a mobilisé quatre bâtiments militaires et civils.
Objectif : renforcer la synergie entre les acteurs civils et militaires : 
  • le centre opérationnel du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie (COG),
  • les équipes de gestion de crise et d’intervention du commandant de zone maritime, opérant à partir du MRCC, au sein de l’état-major des FANC

Le Capitaine de Vaisseau Jean-Louis Fournier, commandant de la zone maritime de Nouvelle-Calédonie

Orsec maritime Jean-Louis Fournier

Des propos recueillis par Malia Noukouan
Publicité