F.O.L : comment maintenir ses missions avec 32 millions de déficit ?

culture
FOL : fédération des oeuvres laïques

La Fédération des Œuvres Laïques  (F.0L) de Nouvelle-Calédonie subit de plein fouet la baisse des subventions des collectivités. La structure a dû mettre en place des mesures draconiennes pour préserver l’ensemble de ses dispositifs. 

Le dernier budget adopté en novembre 2020, par son conseil d’administration, accuse un déficit de 32 millions de Fcpf. 
Une baisse significative dure depuis 5 ans, suite aux réductions des subventions aux associations culturelles. Avec un budget diminué, la Fédération des oeuvres laïques a dû faire des choix exceptionnels. 

« On a réduit notre effectif en passant de treize à onze salariés », précise Gwladys Mendez, directrice de la F.O.L depuis 2018. « Nous avons travaillé sur une réorganisation administrative et financière en incluant dorénavant des procédures. Nous espérons que l’ensemble de ces mesures vont nous permettre de réduire nos coûts de fonctionnement ».

Réduire les activités et limiter l'accueil

Elle devra être plus sélective dans le choix des activités pour enfants : faire appel à moins d'intervenants extérieurs, ou limiter le nombre de sorties découvertes.

Depuis peu, la F.O.L compte deux nouveaux centres de vacances hors Nouméa. Ils proposent un dispositif d’inclusion des enfants en situation de handicap. Un programme totalement chamboulé. 

« Nous passons d’un effectif de sept enfants en situation de handicap à 3. C’est peu ! » déplore la directrice de la Fédération. Cette décision est loin d’aller dans le sens de ses valeurs vers plus de d’égalité.
« Nous ne pouvons pas aujourd’hui répondre aux demandes des 70 familles en attente. Nous avons fait le choix de réduire cette activité au minima pour ne pas prendre de risque ». 

Faire autrement

Cette situation impose à la Fédération des Œuvres Laïques à innover dans sa gestion, notamment pour l’agencement de son dispositif « Service civique », qui rassemble chaque année un plus de deux cents volontaires.

« Nous avons pris la décision de réduire l’accompagnement des jeunes volontaires », indique Gwladys Mendez, « nous n’irons plus sur les sites. On va privilégier les visio-conférences avec les tuteurs ».

Le projet de reconstruction maintenu

Le projet de reconstruction de la FOL sur la colline du Centre-ville de Nouméa est quant à lui maintenu. Ce projet est porté à part égale avec la province Sud à travers une société civile immobilière (SCI), financé grâce au contrat développement. 

Le montant de l'investissement a été réévalué à la baisse, passant de 1.9 milliards à environ 400 Millions de Fcfp.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live