Face au coronavirus, l'Australie annonce un vaste plan de relance économique

coronavirus
Scott Morrison, premier ministre australien
©Gouvernement australien
Le gouvernement de l'Australie annonçait ce jeudi un plan de relance de 18 milliards de dollars pour combattre l'impact économique de la pandémie virale. Le même jour, la Bourse australienne a connu sa plus forte perte en une journée depuis 2008. 
«Ce plan est là pour que les Australiens gardent leur emploi. Ce plan est là pour que les entreprises continuent à fonctionner.» Les mots du Premier ministre, ce jeudi, alors que le gouvernement annonçait un plan de relance évalué à dix-huit milliards de dollars (soit plus de 1200 milliards de francs CFP). «Ce plan est là pour que l'économie australienne rebondisse et devienne plus forte quand nous aurons surmonté tout cela», a encore dit Scott Morrison.
Le détail de l'annonce, en anglais, ici.
 

L'équilibre budgétaire remis à plus tard

L'Australie a recensé jusqu'à présent 136 cas de coronavirus et trois décès. Scott Morrison a reconnu que ces mesures de stimulation l'empêcheront de tenir sa promesse d'atteindre l'équilibre budgétaire, un point clé de son programme lors des élections de l'an dernier.
 

Le spectre de la récession

L'économie australienne a enregistré en 2019 une croissance de 2,2%. Mais le gouvernement craint désormais une entrée du pays en récession, ce qui serait une première en vingt-neuf ans. Aux effets de l'épidémie s'ajoutent en effet ceux des incendies catastrophiques qui ont ravagé l'Est et le Sud ces derniers mois. Le 3 mars, la Banque centrale australienne (RBA) avait réduit son taux directeur au niveau historiquement bas de 0,50%, contre 0,75% précédemment, dans l'objectif d'amortir l'impact économique de l'épidémie.
 

Plongeon historique sur les douze dernières années

Et aujourd'hui, la Bourse australienne a dévissé de 7,4 %, paniquée par l'impact économique du dit-coronavirus. Voilà qui constitue le plongeon le plus abrupt depuis octobre 2008, pendant la crise financière mondiale. Son indice de référence, l'ASX/200, a perdu 421,3 points à 5.304,6. C'était après l'annonce du président américain Donald Trump, qui a suspendu l'entrée aux Etats-Unis des voyageurs ayant récemment séjourné en Europe.
   
Les Outre-mer en continu
Accéder au live