Faux incendie, vrai entraînement pour les secours en mer

sauvetage
exercice orsec mer
©Nicolas Fasquel
Pour maintenir les équipes opérationnelles, un exercice au déclenchement du plan Orsec maritime a lieu tous les ans. Cette année, c’est dans le secteur des « quatre bancs du Nord » que les  forces de secours se sont entraînées.
 
Victime d’un incendie sur les moteurs, le Vale Grand Sud s’échoue sur un banc de sable. Des passagers sont blessés, dont certains gravement. Voilà le scénario de l’exercice qui s’est déroulé ce mardi dans le secteur dit « des quatre bancs d Nord ». Un exercice dans le cadre du maintien en condition opérationnelle du dispositif Orsec (Organisation de la réponse de sécurité civile») maritime.
 
exercice orsec mer
©Nicolas Fasquel

L’hélicoptère dépose d’abord les pompiers et leur matériel d’intervention. La neutralisation du feu étant la priorité avant l’intervention du personnel médical.
 
« L’objectif était de tester la projection de neuf pompiers, formés à l’intervention sur les navires, via les vecteurs disponibles sur la Nouvelle-Calédonie que ce soit l’Alouette 3 de la marine nationale, la section aérienne de la gendarmerie, le dragon de la sécurité civile, appuyés par les pumas des forces armées », indique le capitaine Thomas Laurent, chef de corps des sapeurs pompiers.
 

Coordination des équipes et des administrations

Une fois le feu maîtrisé, c’est au tour du personnel médical d’être déposé à bord du navire pour prendre les blessés en charge. Là encore, la coordination est de mise, puisque l’accès du personnel au bateau comme l’évacuation des victimes se fait grâce aux moyens aériens disponibles.
 
exercice orsec mer
©Nicolas Fasquel


« Aujourd’hui on valide la capacité de différents acteurs à travailler ensemble en mer, donc dans un environnement très contraignant, mais aussi leur capacité à combiner leurs compétences et expertises », souligne le lieutenant de vaisseau Guillaume Florczyk.
 
exercice orsec mer
©Nicolas Fasquel

Un exercice qui a également été une première pour certains : une partie des victimes était jouée les élèves de la classe défense du collège de Magenta.