Felise Vahai Sosaia éliminé aux portes de la finale du javelot aux championnats d'Europe d'athlétisme

athlétisme
https://www.facebook.com/photo/?fbid=731897284844973&set=pcb.731916431509725
Felise Vahai Sosaia ©CTE Athlétisme Nouvelle-Calédonie
Felise Vahai Sosaia ne disputera pas la finale des championnats d’Europe d’athlétisme en javelot. A Munich, en Allemagne, le jeune athlète d'origine wallisienne a pris la neuvième place du groupe B des qualifications avec 74,70 mètres.

C'est un résultat en deçà de son record personnel à 78,09 mètres qui lui avait permis d’être sacré champion de France, le 24 juillet, pour Felise Vahai Sosaia. Aux championnats d'Europe d'athlétisme, vendredi 19 août, à Munich, son meilleur lancer de javelot a atteint 74,70 mètres. Une marque insuffisante pour se qualifier pour la finale de la discipline. Le jeune athlète d'origine wallisienne échoue à la neuvième place du groupe B des qualifications.

Sur les 12 concurrents engagés dans sa poule, sept ont réussi à obtenir leur ticket pour la finale. Le Tchèque Jakub Vadlejch a signé la meilleure performance (81,81 mètres) et le Belge Timothy Herman a été le dernier à être qualifié avec 77,20 mètres. Dans le groupe A, cinq hommes sont passés, du Tchèque Vitezslav Vesely (79,27 mètres) à l’Autrichien Rolands Strobinders (77,33 mètres). Les 12 finalistes de ces championnats d’Europe 2022 se départageront, dimanche 21 août.

Le troisième lanceur originaire du Pacifique à Munich

Felise Vahai Sosaia est le troisième lanceur de javelot originaire du Pacifique à représenter la France à Munich, après Lolesio Tuita, présents aux Jeux olympiques de 1972 et 11e avec un lancer à 76,34 mètres, et Joachim Kiteau, sélectionné en équipe de France, en 2002, pour les premiers championnats d'Europe disputés dans cette même ville. Agé de 23 ans, le jeune homme qui s'entraîne auprès d'Eric Reuillard, au club athlétique de Jules-Garnier, à Nouméa, est le 10e athlète à représenter la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna aux championnats d'Europe.