Femmes en colère, usine du Sud, vaccins: l'actu à la Une du samedi 9 janvier

l'actu du matin
Actu une
©NC la 1ère

L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie avec une mobilisation pour dénoncer les violences faites aux femmes, les premières peines dans le cadre des exactions liées au dossier de l'usine du Sud et bientôt 7000 personnes vaccinées.

Dénoncer les violences faites aux femmes

Une mobilisation en orange et blanc. Le collectif Femmes en colère se réunit baie de la Moselle ce matin, entre 10 heures et midi. Objectif : dénoncer une nouvelle fois les violences faites aux femmes, tout particulièrement après la mort par balle de deux femmes de 16 et 40 ans, le week-end dernier au Vallon-Dore. Le collectif en appelle à la responsabilité de tous, à la mobilisation de la société civile et à l’action des pouvoirs publics pour prendre en compte, selon les mots du collectif, « la gravité du phénomène de violences qui menace la vie des Calédoniennes et pour sécuriser les femmes et les jeunes filles dans leur lieu de vie ». 

Usine du Sud: premières peines prononcées 

Les procédures se poursuivent dans le cadre des exactions et des affrontements qui se sont déroulés en fin d'année dernière et début janvier sur le site et aux abords de l’usine de Vale. Les premières peines prononcées datent d’hier et concernent des faits de violences volontaires contre les gendarmes par des jets de pierre. Quatre jeunes sur les six interpelés en début de semaine ont été présentés hier matin en reconnaissance préalable de culpabilité. Bilan : prison avec sursis pour les primo-délinquants, prison ferme pour un récidiviste et contrôle judiciaire pour un mineur en attente de son procès devant le juge des enfants.

SLN: l'interpatronale dénonce une « prise d'otage »

L’interpatronale réagit suite au positionnement du FLNKS. Le front qui a annoncé vouloir continuer de faire pression sur la SLN, en lien avec les attentes du collectif Usine du sud = Usine Pays quant au rachat de l’usine de Vale. L’Interpatronale dénonce ainsi « la prise en otage assumée par une organisation politique d’un outil productif essentiel à l’économie du Territoire, dans le but d’obtenir des contreparties de l’État ». Une « logique de chantage » selon l’organe qui réunit la CPME, le Medef et U2P et des « actions qui menacent la SLN et l’équilibre économique du territoire»

Bientôt 7000 personnes vaccinées 

Plus de 14 000 vaccins sont arrivés sur le territoire. Une livraison spéciale par avion de l’Etat accueillie hier matin à Tontouta puis stockés en trois points distincts de la grande Terre. A raison de deux doses par personne, ce don de l’Etat au titre de la solidarité nationale permettra de vacciner 7 000 personnes une fois la stratégie vaccinale du Caillou établie. Les grandes lignes devraient en être détaillées dans les jours prochains, probablement jeudi.

Une carte de continuité nouvelle génération

La carte de continuité pays évolue. Le dispositif existe depuis 2012 et propose des tarifs préférentiels aux résidents permanents des Îles. Le Gouvernement a acté cette semaine le passage à une carte rigide et à un dispositif renforcé. Le retrait des cartes nouvelle génération s’effectue désormais sur rendez-vous auprès d’Air Calédonie dans les agences de Nouméa et de Lifou. 

Séisme: 6,1 sur l'échelle de Richter

La terre a tremblé hier. La secousse provennait du Vanuatu et a été ressentie par des Calédoniens, de Lifou à Nouméa. Ce séisme de 6,1 sur l’échelle de Richter a été enregistré hier après-midi vers 16 h au Sud de l’archipel voisin à une profondeur d’environ 120 km. L’épicentre se situait à une centaine de kilomètres de Maré. Comme souvent, il s’agissait d’un glissement de plaques tectoniques.

Toujours une vigilance jaune fortes pluies et orages

La météo est toujours capricieuse en ce début de week-end. Pas de répit puisque la vigilance jaune fortes pluies/ orages est toujours en vigueur sur l'ensemble du pays. Le risque orageux et fortes averses est particulièrement prononcé ce samedi matin sur les Loyauté, le Sud-Est et l'île des Pins ainsi que sur le nord de la Grande Terre et Bélep cet après-midi. 

Des corps et des cartes de navigation

De la légèreté, de l’évasion et de l’art. Avec l’exposition Possibilité d’une île qui est en cours à la galerie Lec Lec Tic à l’Anse Vata. Les œuvres sont signées Patricia Bourgeois et mêle les lignes des corps et celles des cartes de navigation. A découvrir avant la fin du mois.