nouvelle calédonie
info locale

Une Fête des produits locaux aux petits oignons

consommation
Street food festival, fête des produits locaux 2019
Quand l'avenue Carcopino remplace les voitures par les bons plats et une table d'hôtes géante. ©Françoise Tromeur / NC la 1ere
Lancée lundi dernier, la Fête des produits locaux en Nouvelle-Calédonie s’est terminée ce dimanche par un brunch réservé aux associations caricatives. Après avoir mis dans la rue une foule estimée à 2500 personnes, samedi, pointe de l’Artillerie. 
En semaine et en période d’école, l’avenue des frères Carcopino, à Nouméa, rime plutôt avec voitures et bouchons. Samedi midi, rien à voir. Une portion de rue située entre le conservatoire et le collège Baudoux s’est métamorphosée en table d’hôtes géante, encadrée par des stands où les produits et les petits plats étaient plus alléchants les uns que les autres.
 
Street food festival 2019, stand de produit frais
Sur le bord de l'avenue Carcopino, des stands de produits locaux, et frais.
 

Repas sur la chaussée et cours de cuisine à l'Amirauté

Au beau milieu de la chaussée, on a dégusté des chips de patate douce, des huîtres de Dumbéa, des sushis frais et autre gaspacho à tomber. Pendant ce temps, les chefs étoilés Marc de Passorio et Michel Portos donnaient un cours de cuisine dans le patio de l’Amirauté voisine.
Le reportage appétissant de Coralie Cochin : 

Reportage au «street food festival»

 
Street food festival 2019, stand de produit frais
©Françoise Tromeur / NC la 1ere
 

Succès

Ce premier «street food festival» organisé à l’Artillerie devrait rester une image forte de la Fête des produits locaux organisée en Calédonie sept jours durant. Une parenthèse gastronomique et conviviale presque victime de son succès. «Je pense qu’on doit être à 2500 personnes», estimait sur site Gabriel Levionnois, l’un des coordonnateurs de l’événement. 
 

Je n’aurais jamais pensé qu’il y avait un tel engouement pour les produits locaux, un tel intérêt pour le bien manger. Je pense qu’on est en train de revenir à des choses qui ont du bon sens.
- Gabriel Levionnois, coordonnateur

 

Chefs de cantine

«On est un peu débordés, reconnaissait-il, mais on avait prévu en conséquence. C’est grâce à des chefs de cantine qu’on peut faire ce genre d’événement parce qu’ils ont l’habitude de faire à manger pour un grand nombre de personnes.» Et de confier, plus globalement : «Je n’aurais jamais pensé qu’il y avait un tel engouement pour les produits locaux, un tel intérêt pour le bien manger. Je pense qu’on est en train de revenir à des choses qui ont du bon sens.»
Au micro de Coralie Cochin :

Street food festival, Gabriel Levionnois

 
Fête des produits locaux, cuisine dans une grande surface
Dans une grande surface nouméenne, les chefs cuisinent. ©Fête des produits locaux
 

Brunch de fin

La Fête des produits locaux s’est conclue ce dimanche sur un brunch mitonné à Nouméa pour les associations caritatives, en présence de la banque alimentaire. L’idée, formulent les organisateurs : «Remercier celles et ceux qui prennent soin des autres tous les jours.» Plus tôt dans la semaine, elle s’était promenée à Dumbéa, Païta, Pouembout, La Foa ou Bourail.

Le reportage à Gouaro Deva de Jean-Noël Méro…
©nouvellecaledonie

Et le zoom sur cette cantine de La Foa qui se démène entre produits locaux et lutte contre le gaspillage :
Publicité