Fin de l'obligation vaccinale pour les voyageurs en Australie

océan pacifique
©SAEED KHAN / AFP
Malgré la reprise épidémique observée dans certains pays comme en Métropole, l’Australie a assoupli ses conditions d’entrée, le 6 juillet dernier. Désormais, il n’est plus nécessaire d’attester d’un schéma vaccinal complet pour entrer sur le sol australien.

Les démarches pour entrer en Australie étaient jusqu’à présent plutôt fastidieuses, avec la longue déclaration digitale de passager (DPD), et une attestation de schéma vaccinal complet. Depuis le 6 juillet dernier, ces mesures ont été assouplies.

Fin du DPD

Il n’est désormais plus demandé aux voyageurs à l’arrivée par voie aérienne, de remplir le DPD, ni de soumettre une preuve de leur schéma vaccinal complet.

Même chose, pour ceux entrant par voie maritime. Ils ne devront plus remplir de déclaration de voyage maritime. C’est donc la fin, de l'obligation vaccinale pour les voyageurs, souhaitant entrer chez nos voisins australiens.

Un grand pas franchi, après plus de deux années de restrictions et d’obligations dues à la crise Covid. Une décision prise sur des avis médicaux, a assuré le ministre de la santé Mark Butler. "Les Australiens non vaccinés, ainsi que certains groupes de personnes, titulaires de visa, peuvent se rendre en Australie depuis un certain temps. Mais nous continuerons d’agir sur avis médical, si nécessaire".

En mai dernier, ce sont un peu plus de 1 000 demandes qui ont été réalisées par des voyageurs non vaccinés pour entrer dans la pays. 158 ont été approuvées, pour des raisons humanitaires.

Port du masque toujours obligatoire

En revanche, des restrictions restent d’actualité : le port du masque pour les voyageurs arrivant sur des vols internationaux. Ils devront également suivre les exigences (de tests par exemple), selon les états dans lesquels ils souhaitent se rendre.

Il leur est conseillé de vérifier ces obligations, avant le départ. Même chose pour les demandes des compagnies aériennes, qui divergent selon les compagnies.