La fin des sacs plastiques : les réactions des calédoniens

environnement
poches plastiques au marché
Le Congrès a adopté une loi de pays interdisant l'importation et l'utilisation de quelques 60 millions de sacs plastiques chaque année sur la Caillou à compter du 1er juillet. Comment les Calédoniens réagissent-ils à cette mesure ?
Les élus du Congrès ont adopté jeudi 28 décembre une loi interdisant, progressivement d'ici 2020, l’utilisation de tous les objets en plastique à usage unique pour lutter contre la pollution. Le texte porté par les élus de Calédonie Ensemble a obtenu les votes des indépendantistes. Les deux groupes affiliés aux Républicains (LR) se sont abstenus.

Chaque année, ce sont 60 millions de sacs plastiques qui sont consommés sur le Caillou. Nombre d'entre eux deviennent des déchets et donc un fléau pour l'environnement.
Si la mesure est saluée par les Calédoniens, du côté des professionnels, on y met un bémol. Ils n'auront que six mois, d'ici le 1er juillet, pour trouver des alternatives.

Reportage Caroline Antic-Martin et Carawiane Carawiane
©nouvellecaledonie
Une interdiction progressive
A compter du 1er juillet 2019:
  • les sacs en plastique à usage unique distribués à la caisse des magasins,
  • les sacs non biosourcés ainsi que
  • les cabas en plastique réutilisables seront interdits.
A partir du 1er septembre 2019:
  • les gobelets,
  • verres,
  • tasses,
  • assiettes,
  • pailles ou encore
  • Coton-Tige en plastique;
A compter du 1er mai 2020:
les barquettes destinées à l’emballage des denrées alimentaires au moment de l’achat ou pour les livraisons.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live