Financement, proximité : le CTOS annonce ses priorités

sport
ctos projet
©William Lecren
Le CTOS a présenté son plan d'action quadriennal et une partie de ses nouveaux élus. L'occasion de mettre en lumière ses priorités : un réel soutien de proximité au mouvement sportif et une réflexion plus global au niveau financement du sport.
Depuis le 16 mai dernier, le CTOS s’est mis en ordre de marche. Les élus du conseil d’administration ont rencontré les institutions pour leur présenter les différents projets que l’équipe en place va mener, que ce soit au niveau de la structuration des clubs, comités, ligues et fédération. Et puis concernant, la contestation de l’élection par la liste de Paul Poaniewa, Christophe Dabin a souhaité être clair sur ce sujet.
 

 Nous avons été démocratiquement élu le 16 mai c'est pour cela qu'aujourd'hui on s'attaque. Il est temps aujourd'hui que chacun arrête et s'occupe de sa discipline parce qu'aujourd'hui les préoccupations du monde sportif sont tellement importantes qu'il y a des sujets beaucoup plus importants à traiter et il faut vraiment qu'on soit force de propositions 


La volonté du CTOS est de travailler avec l’ensemble du mouvement sportif qu’il soit ou pas concerné par la performance des Mini-Jeux et des Jeux du Pacifique.
 

Retrouver la proximité

" On veut vraiment créer un tissu associatif de qualité qui travaille en transverse quelle que soit la taille et les objectifs de chaque structure sportive. Les projets que nous allons mener, ça va être déjà de réfléchir à un fonctionnement optimal entre le CTOS et le CISE, de pouvoir associer vraiment les permanents et le conseil d'administration du CTOS pour un travail d'efficience et puis vraiment, être au service du mouvement sportif " nous explique Anne Perrier, la nouvelle secrétaire générale du CTOS.

Cette proximité est devenue une nécessité pour le CTOS pour accompagner les structures qui aujourd’hui rencontrent plusieurs difficultés : baisse des bénévoles et surtout le souci du financement de leurs actions. Un réel problème parce que les subventions publiques tendent à diminuer que ce soit au niveau du gouvernement mais également des Provinces.
 
Une rencontre est prévue le 8 juillet prochain avec la commission des sports du Congrès pour évoquer le financement du sport. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live