Référendum : le FLNKS mobilisé pour le oui à l’indépendance place du Mwa Ka

référendum
Mwa Ka FLNKS 4 juillet 2020
©Caroline Antic-Martin
À près de trois mois du second référendum, le front souhaite rassembler les électeurs. Le mouvement axe sa campagne d’information sur les inscriptions dans les bureaux de vote délocalisés. Dispositif qui s’adresse aux Loyaltiens et aux habitants de Belep et de l’île des Pins.
Les bureaux de vote délocalisés à Nouméa sont de nouveau reconduits pour le second référendum. Ils permettent aux habitants, de Lifou, de Maré, d’Ouvéa, de Belep de l’Ile des Pins qui vivent sur la Grande Terre de voter par eux-mêmes. En 2018, seuls 40% des Iliens se sont inscrits dans ces bureaux de vote précise Wassissi Konyi, membre du bureau politique du FLNKS.
 

Il y a énormément de gens des îles qui résident sur Nouméa. Sur une population totale des îles, d’environ 23 000 personnes, il y a 60% d'entre elles, qui réside sur Nouméa. Pour les citoyens des îles qui votent, ça fait à peu près 8 000 personnes - Wassissi Konyi, membre du bureau politique du FLNKS


Permanences

Mwa Ka FLNKS 4 juillet 2020 2
©Caroline Antic-Martin
Il reste deux semaines avant la clôture des inscriptions à ces Bureaux de vote délocalisés. Des permanences d’accueil ont donc été mises en place, à la demande du FLNKS.
 

On a demandé à ce que ce soit sans rendez-vous, de 8h à 16h et on a également fait la demande d’ouvrir les inscriptions le samedi, de 8h à 13 heures. Le lundi 13 juillet, ce sera ouvert aussi - Wassissi Konyi, membre du bureau politique du FLNKS


Les inscriptions se font au centre admininatif du Haut-Commissariat. Pour cela, il faut se munir d’une pièce d’identité. Si vous avez voté en 2018 à ces bureaux de vote délocalisés, vous n’avez aucune démarche à effectuer.

Les précisions de Pierre Wong Kong Tao, premier secrétaire général adjoint de l'UPM, au micro de Caroline Antic-Martin et Carawiane Carawiane :
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live