nouvelle calédonie
info locale

Le FLNKS souhaite le report du second référendum

référendum
FLNKS BP 22 mai 2020
©Nicolas Fasquel
L’ensemble des forces politiques du FLNKS étaient réunies ce vendredi, à Dumbéa. L’occasion d’évoquer les prochaines échéances politiques, notamment le référendum, que le parti souhaite voir reporté entre la fin du mois d'octobre et le début du mois de novembre.
Un report du référendum au 25 octobre, ou bien au 1er novembre, c’est le souhait du FLNKS, acté ce vendredi lors de son bureau politique élargi. Au vu du report du second tour des élections municipales, lié au Covid-19, le Front indépendantiste craint que le délai ne soit trop court, avant l’échéance du 6 septembre précise Charles Washétine, membre du BP du FLNKS et porte-parole du Palika.

 

Le virus s’est invité, ce qui a bousculé nos calendriers établis pour la préparation du référendum. Il y a eu également le report du second tour des élections municipales. On a estimé que le temps de la campagne des municipales empiète sur le temps du référendum. On a besoin d’avoir tous ces éléments pour aborder cette échéance dans les meilleurs conditions possibles - Charles Washétine, membre du BP du FLNKS et porte-parole du Palika



Charge à l’Etat ensuite, de décider par un décret, de reporter ou non la date du référendum. L’Etat qui doit déjà, faire parvenir le 13 juillet prochain, sa réponse aux indépendantistes, concernant ses relations futures avec la Calédonie en cas de Oui.
 

Gestion du Covid-19

Autres sujets évoqués lors de ce BP élargi, la gestion du Covid-19. Le FLNKS regrette le comportement de certains membres du gouvernement durant cette crise sanitaire. « On aurait souhaité qu’il y ait une meilleure concertation depuis le départ, d’autant que c’est une situation inédite », poursuit Charles Washétine.

 

Cette gestion a créé des crispations. Quand on voit par exemple, que certaines collectivités n’ont pas été directement associées. On a fini par rattraper le coup, mais on a surtout regretté que cette situation, aura permis a certains, notamment au sein du gouvernement, de traiter le sujet sous un angle partisan et politicien - Charles Washétine, membre du BP du FLNKS et porte-parole du Palika

 

Élections municipales

Les municipales étaient également à l’ordre du jour de ce bureau politique élargi. Le Front indépendantiste s’est félicité des résultats du 1er tour et se prépare à des discussions pour le second tour. À l’issue de cette rencontre, trois groupes de travail ont été créés. Le premier, pour élaborer le calendrier, le second, sur le projet politique du FLNKS et le dernier, sur les questions qui préoccupent les Calédoniens.

Prochain rendez-vous : le 18 juillet prochain, pour la convention du FLNKS.
Erik Dufour et Nicolas Fasquel 
©nouvellecaledonie