Foire de Bourail : le public au rendez-vous pour ce premier jour

loisirs
foire de bourail 2021
©NC la 1ère
Environ 20 000 personnes sont attendues à la foire de Bourail, cette année. Un évènement très apprécié des visiteurs, venus de tout le territoire, et des agriculteurs, ravis de faire connaitre leur travail.

La 44ème foire de Bourail a ouvert ses portes ce vendredi matin et comme d'habitude, des visiteurs de toute la Nouvelle-Calédonie se retrouvent autour des différentes animations. Des personnalités politiques ont fait le déplacement comme le maire de Bourail, Patrick Robelin, ou encore le membre du gouvernement, Adolphe Digoué. Mais le plus souvent, c'est en famille ou entre amis que l'on vient passer la journée sur le site de Téné. Certains privilégient les stands de produits locaux, d'autres préfèrent admirer les animaux "de la ferme" et puis il y a ceux qui viennent assister aux concours agricoles. 

foire de bourail 2021
©Cedrick Wakahugneme

 

Le concours agricole récompense Togba 


Togba, c'est le nom du champion des champions de cette 44ème édition de la foire de Bourail. Le limousin de la société Agrical a été couronné grand vainqueur du concours bovin. Une belle bête, âgée de 27 mois et pesant 748 kg, qui fait la fierté de ses propriétaires. "C'est un très bel animal, on est très fiers de lui et fiers du travail fourni par nos employés. Au niveau de son gabarit, on voit qu'il a un bel arrondi de culotte et un beau carré arrière. Il nous a fallu du temps pour l'éduquer, pour qu'il soit calme. La durée varie pour chaque éleveur, mais nous avons mis deux mois à le préparer pour ce concours donc on est très fiers aujourd'hui d'avoir gagné." explique Anthony Rando, directeur de l'Agrical, filiale du groupe Ballande.

Togba champion foire bourail
Togba, champion des champions de la 44ème édition de la foire de Bourail. ©Cedrick Wakahugneme

 

Les tout-petits en admiration devant les animaux 


Dans les allées de la foire de Bourail, on compte de nombreux enfants. Pour les plus jeunes, ce grand rassemblement de la brousse calédonienne est l'occasion de découvrir au plus près les animaux "de la ferme" comme les cochons, les poneys, les ânes, les moutons ou encore, les lapins. La petit Tess, littéralement accrochée aux grilles de la cage, s'extasie devant ce qu'elle considère comme un spectacle. "Ces bébés sont trop choux..." murmure t'elle. 

Agée de 9 ans, Laure est venue de Nandaï avec sa famille, pour vendre quelques-uns de ses lapins. Elle insiste sur la grande responsabilité qui incombe à ceux qui adopteront ces petits lagomorphes. "Un lapin mange de l'herbe et des graines. C'est fragile, et si on ne le traite pas bien, il risque de mourir.

Laure foire de bourail
La petite Laure est venue vendre ses lapins à la foire de Bourail. ©Cédrick Wakahugneme


Chaque année, les stands d'animaux émerveillent les tout-petits qui, selon les organisateurs, représentent un tiers des visiteurs.