Fonction publique, SLN, Sébastien Lecornu et Nouméa plage, l'actu à la 1 du jeudi 14 janvier

l'actu du matin
Actu 1
©NC la 1ère

L'essentiel de l'actualité en Calédonie avec la réforme de la fonction publique, une manifestation pour défendre la SLN, Sébastien Lecornu soupçonné de prise illégale d'intérêts et le lancement de Nouméa plage. 

La réforme de la fonction publique adoptée dans la douleur

Les élus du Congrès toujours divisés sur la réforme de la fonction publique. Débats houleux au sein de l’hémicycle hier après-midi. Un sous-amendement déposé par l’Avenir en confiance a suscité de vifs débats, avant l’adoption du projet de loi de pays. Il visait à régler une situation particulière : celle des contractuels en CDI de la Mij province Sud bientôt dissoute. Problème de cette évolution : elle autorise désormais à privilégier pour un CDI, une personne non fonctionnaire, au détriment d’un fonctionnaire titulaire de son concours. Un amendement qui « scandalise, choque et indigne » la fédération des fonctionnaires. 

Manifestations pour défendre la SLN

Environ 200 personnes étaient présentes ce matin à 3h30 baie de la Moselle à l’appel de l’ancien maire de Païta. Hier mercredi, Harold Martin avait lancé cet appel sur les réseaux sociaux. Il disait vouloir exprimer son ras-le-bol face à la situation de la SLN, de Goro et de leurs employés. Et depuis 8 heures ce matin, les salariés de la SLN manifestent à la baie de la Moselle, devant le gouvernement. Un appel d'un collectif de salariés auquel se sont associés des sous-traitants.

Sébastien Lecornu soupçonné de prise illégale d’intérêts

Le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, fait l’objet d’une enquête préliminaire du parquet national financier. Il est soupçonné de prise illégale d’intérêts. Le dossier serait discrètement mené depuis 2019. Concernant l'ouverture de cette enquête préliminaire, «le ministre est tout à fait serein sur ce sujet et se tient naturellement à la disposition de la justice pour répondre à toute question», indique le ministère des Outre-mer.

Le Congrès se penche sur l'enseignement primaire

Unanimité au Congrès hier, mercredi, autour de l’organisation de l’enseignement primaire de la Nouvelle-Calédonie. C’était l’un des deux gros textes au menu de la séance publique. Un imposant dossier déjà adopté en janvier 2019 puis retoqué pour raisons de procédure. Un an et demi plus tard, aucune opposition. Les réformes et les évolutions ne sont pas terminées pour l’enseignement primaire. Isabelle Champmoreau voudrait présenter, cette année, un texte posant les grands principes des rythmes scolaires à l’échelle de la journée de l’enfant.

1400 candidats pour 70 postes de surveillant pénitentiaire

Le concours national de surveillant pénitentiaire a eu lieu hier dans six centres d’examen répartis sur les trois provinces. Les résultats sont attendus au 1er mars. Viendra alors la deuxième étape pour les candidats : les épreuves d’admission, du sport et des oraux sur Nouméa. Afin d’être complètement prêts, les lauréats bénéficieront d’une formation rémunérée de six mois à l’école nationale d’administration pénitentiaire en Métropole. Ils seront ensuite affectés exclusivement en Nouvelle-Calédonie.

Les vœux du Haussaire

Laurent Prévost présentait hier ses vœux aux Calédoniens. Après avoir évoqué la situation sanitaire, il est revenu sur le référendum du 4 octobre et son résultat « dont chacun sait qu'il porte en germe les risques d'une Calédonie fracturée. »

Test obligatoire en passant par Amsterdam

Les règles ont changé pour les voyageurs de 13 ans et plus qui transitent via l’aéroport d’Amsterdam. Ils doivent désormais présenter un test PCR négatif au Covid-19 à leur arrivée sur le sol néerlandais. Cet examen est à la charge du passager. Son prix : 10 400 francs. Les voyageurs concernés doivent donc prendre rendez-vous au centre de dépistage du Médipôle par téléphone au 20 99 76 ou par mail à depistage.covid19@cht.nc en indiquant leur nom, prénom, date de naissance, email ou numéro de téléphone. Il est ouvert de 8 heures à midi du lundi au vendredi. Autre possibilité : le CHN à Koné au 42 10 00.

Quatre semaines au bord de l'eau pour profiter des vacances

Le mauvais temps ne les a pas découragés. Ils étaient nombreux hier matin pour le lancement de Noumea Plage. Une opération décalée d’une journée en raison des intempéries. Quatre semaines d’activités sportives, ludiques et culturelles sont proposées gratuitement au Kuendu Beach.

Vigilance orange 

Après une petite accalmie, le mauvais temps et les pluies reviennent partout sur le territoire. Toute la Côte Est, de Yaté à Poum, est placée en vigilance orange fortes pluies et orages. Les pluies vont se renforcer cette nuit sur le Nord-Est, puis demain sur le reste de la côte Est. Le reste de la Calédonie, est en vigilance jaune, excepté l’Ile des Pins. Cette situation, entre accalmies et reprises pourrait encore durer entre une et quatre semaines, selon Météo France NC. Et si vous habitez de commune de Touho, attention, la distribution d’eau potable est touchée en raison des intempéries. Les équipes techniques ne sont pas en mesure d’intervenir sur les captages, à cause du risque d’inondation, prévient la mairie.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live