Le fonds de solidarité de l'Etat reconduit pour les très petites entreprises

entreprises
Coronavirus, les aides aux entreprises
©NC la 1ere
Plusieurs centaines d’entreprises avaient déjà bénéficié du dispositif d'aide en mars et en avril. L’Etat vient d’annoncer sa reconduction pour les très petites entreprises qui sont toujours en grande difficulté.
Le dispositif d’aide se voit prolongé, à destination des très petites entreprises ayant subi des pertes de leur chiffre d’affaires au mois de mai. "Une aide pouvant aller jusqu'à 178 998 CFP", selon le haut-commissariat. "Malgré la fin du confinement et la reprise d’activité, de très petites entreprises continuent de rencontrer des difficultés et présentent encore une perte de 50% de leur chiffre d’affaires au mois de mai 2020", précise le haussariat dans un communiqué. Il ajoute que "contrairement aux deux mois précédents, aucune contribution complémentaire [ne sera] demandée aux provinces".
 

Qui pourra en bénéficier?

Seules les entreprises de onze salariés, y compris les patentés, pourront en bénéficier. Avec la condition que leur chiffre d'affaires soit inférieur ou égal à 120 millions de francs. Les entreprises doivent aussi présenter une perte de leur chiffre d'affaires de 50% en mai de cette année, comparé à celui de 2019 à la même période. Ou par rapport à celui du chiffre d'affaires moyen de l'année 2019.
 

Un délai pour déposer les dossiers

Les entreprises doivent faire leur demande sur le site www.impots.gouv.fr au plus tard le 30 juin 2020.
 

1,5 milliard de francs pour les demandes de mars et avril

Depuis le 17 avril, date de lancement du dispositif, près de 5000 demandes ont été saisies dans le pays concernant les pertes subies au mois de mars. 4323 demandes pour celles du mois d'avril. Le montant total de ces aides sur deux mois s'élève à 1,5 milliard de francs. A noter qu'il est encore possible aux entreprises ayant eu des pertes en avril de faire leur demande, jusqu’au 15 juin 2020.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live