nouvelle calédonie
info locale

Football : les Néo-zélandaises au Mondial U20, des Calédoniennes surprenantes

sportncla1ère
Les Kiwies joueront le Mondial U20 au Nigéria.
Les Kiwies joueront le Mondial U20 au Nigéria. ©OFC
Contre une équipe auteure de 63 buts dans ces éliminatoires Océanie, gagner relevait de l'exploit. Les Cagoues s'inclinent 5-2 en ayant menacé les favorites pendant plus d'une heure en finale.

Un beau combat 


C'était le dénouement attendu d'une campagne de qualification promise aux Néo-zélandaises. Le 11-0 en demi-finale face au Vanuatu n'était pas de bon augure pour les futures adversaires. Pourtant, après les 45 premières minutes de ce match décisif pour une place en coupe du monde moins de 20 ans, les Calédoniennes ne comptaient qu'un but de retard. Et, elles avaient réussi l'exploit d'en inscrire un, ce que personne n'était parvenu à faire jusqu'ici. 
Peu après le coup d'envoi, Jennifer Neporo avait annoncé la couleur de leurs intentions, en manquant de peu le cadre sur une frappe croisée lointaine (4e).

Des buts sur coups de pied arrêtés


En première période, leur bonne organisation défensive ne se dément pas. Il leur manque simplement de la taille. Sur un premier corner (17e), Jenkins trouve une Rennie beaucoup plus grande qu'Edsy Matao au second poteau. Sur un deuxième, Mittendorf profite d'un tête ratée par une coéquipière pour doubler la mise. Les Cagoues se créent des situations, mais Pahoa manque parfois un peu de lucidité pour décaler ses partenaires sur les côtés. Un coup-franc malicieux de Neporo, au rebond tardif devant la cage, ne trompe pas la vigilance de la gardienne Corail Harry. Après une grosse alerte sur un nouveau corner où les Kiwies trouvent la barre transversale puis le poteau (34e), une lueur d'espoir apparaît. Juste avant la pause, à la réception d'un long coup-franc tiré par Pahoa, Cassidy Cawa reprend le ballon et réduit le score à 2-1.

Une deuxième mi-temps moins serrée


Preuve de la capacité des Calédoniennes à les gêner, les Néo-zélandaises changent de stratégie en deuxième période. Moins de passes pour contourner, plus de jeu direct. A la suite d'une touche, Kelli Brown déborde sur le côté gauche et trouve Rennie dans la surface. Dans un angle fermé, son tir puissant fait mouche (3-1, 68e). Jenkins part ensuite de la ligne médiane, trouve un soutien, puis termine au point de penalty un jeu en triangle parfaitement exécuté (4-1). Brown conclut le coup de massue par un tir exceptionnel à la 75e. Parfaitement enroulé à 20 mètres, il se loge dans la lucarne. La messe semble dite, mais les Cagoues ne lâcheront rien jusqu'au bout. Et Pahoa inscrit le deuxième but de l'équipe d'une frappe lobée magnifique dans le coin gauche de la surface de réparation. 5-2, ce sera le score définitif d'une finale perdue, mais pleine de courage affiché, et de promesses pour le futur. 

Publicité