Football : Wacalie et Wajoka prennent la sélection A

sportncla1ère
Le nouveau tandem de sélectionneurs des A : Dominique Wacalie et Pierre Wajoka
Le nouveau tandem de sélectionneurs des A : Dominique Wacalie et Pierre Wajoka ©C. Desbois
Les deux anciens internationaux devenus éducateurs vont conduire les séniors à la Coupe du Monde 2022. Leur mission : sortir vainqueur des qualifications océaniennes prévues en mars prochain. Dominique Wacalie explique le projet.

Une image remontant à vingt ans : celle d'un homme moustachu, lunettes sur le nez, donnant de la voix et du geste dans ses consignes à un groupe de joueurs au stade Pentecost. Michel Clarque, ex-gardien de Nathalo et Gaïtcha, prépare à l'époque les A pour la Coupe de la Mélanésie 2002 aux Salomons. Cette figure, disparue en juin dernier, est le dernier technicien calédonien à avoir dirigé l'équipe sénior. Aujourd'hui, deux enfants du pays devenus joueurs, internationaux, puis éducateurs, comme lui, prennent le relais. Dominique Wacalie endosse le rôle de sélectionneur, et Pierre Wajoka est reconduit dans une fonction d'adjoint qu'il occupe depuis 2015. 

Michel Clarque en 2001, à la tête de la sélection calédonienne senior.
Michel Clarque en 2001, à la tête de la sélection calédonienne senior. ©S. Vakalepu
Dominique Wacalie, directeur technique de la fédération, devient sélectionneur des A avec Pierre Wajoka comme adjoint.
Dominique Wacalie, directeur technique de la fédération, devient sélectionneur des A avec Pierre Wajoka comme adjoint. ©C. Favennec

 

" C'est un grand accomplissement, auquel on ne s'attend pas. Au fur et à mesure, on passe de joueur à éducateur, d'éducateur à entraîneur d'une équipe qui participe à une coupe du monde des jeunes. Et là, on se voit nommer sélectionneur des A. "

Dominique Wacalie, sélectionneur de l'équipe sénior de Nouvelle-Calédonie

 

Wacalie le défensif, Wajoka l'offensif

 

Parmi les points communs du nouveau tandem, leur très forte détermination. Lorsqu'ils étaient tous deux sur les terrains, l'un comme l'autre ne manquaient pas d'engagement. Les qualités de combattant de Dominique Wacalie, milieu défensif ou parfois latéral, en ont toujours fait un titulaire à Tahiti et en métropole, jusqu'en CFA2 (National 3 désormais). Il a ensuite passé ses diplômes pour devenir directeur technique du football calédonien, contribuant à former d'anciens joueurs au rôle d'entraîneur. C'est aussi lui qui s'est occupé des moins de 17 ans calédoniens au Mondial de la catégorie en Inde en 2017, après la qualification obtenue sous la férule de Michel Clarque.

 

Autre compétiteur-né, Pierre Wajoka. Le meneur de jeu, capable de marquer et d'être décisif pour ses coéquipiers, est devenu capitaine en club et en sélection. Un champion sur le terrain sous les couleurs de Magenta, Lössi et Gaïtcha, et sur le banc à la tête de Tiga Sport. Deux forts caractères qui se sont cotoyés chez les A. 

" C'est un honneur que Pierre soit avec moi dans l'équipe de sélectionneurs. Avoir une figure du football calédonien à côté de moi, pour accompagner les joueurs vers ce tournoi, c'est une grande fierté.   "

Dominique Wacalie, sélectionneur de l'équipe sénior de Nouvelle-Calédonie

 

Pierre Wajoka dirige l'entraînement de Tiga Sport
Pierre Wajoka dirige l'entraînement de Tiga Sport ©C. Michaut

 

Une ligne directrice : l'engagement

 

Ensemble, ils vont tenter de qualifier les Cagous pour la Coupe du Monde 2022. Une pré-liste de 58 joueurs sera réduite à 23 éléments, deux semaines avant les qualifications Coupe du Monde organisées en mars au Qatar. Le premier regroupement, lui, est fixé au 24 novembre prochain. Un staff technique étoffé a été constitué comprenant un manager, d'autres adjoints, un préparatheur physique, un responsable médical et un analyste vidéo. Toute une équipe mobilisée pour respecter les temps de passage aux différentes étapes fixées.

" L'objectif, c'est que les joueurs emmagasinent un maximum d'informations lors des séances et des rencontres officielles amicales. On veut confronter les pré-sélectionnés entre eux et dégager, au terme de séances d'un certain niveau, d'une certaine intensité, les meilleurs joueurs. Pas forcément les plus techniques, mais ceux qui auront compris des choses, qui vont intégrer l'état d'esprit, le fait de s'engager. On gardera ceux qui veulent faire quelque chose". 

Dominique Wacalie

 

Dans le jeu, il faudra trouver le bon mélange entre l'esprit défensif du sélectionneur et l'allant offensif de son adjoint. Un équilibre à transmettre et à appliquer sur le rectangle vert par des joueurs qui évoluent pour l'essentiel en Super Ligue (48) et en Promotion honneur (3), mais aussi à l'extérieur du territoire (7). 

" Des anciens de la sélection, de grands noms ont dirigé les A. C'est une responsabilité portée par d'autres avant moi, comme Alain Moizan, toutes ces personnes qui nous ont beaucoup aidé. Être à cette place-là, c'est avoir une compréhension de ça. On est compétiteur, à nous de relever ce défi qu'on accepte et qui nous tient à coeur "

Dominique Wacalie

La pré-sélection de 58 joueurs pour la sélection A.
La pré-sélection de 58 joueurs pour la sélection A. ©FCF