publicité

Fronde des pharmaciens libéraux face à la réforme du prix des médicaments

Les pharmacies libérales de Nouvelle-Calédonie seront fermées toute la matinée de lundi. 

© La 1ère
© La 1ère
  • Isabelle Peltier (L.A)
  • Publié le
Les pharmacies libérales seront fermées ce lundi matin en réaction à la nouvelle réforme du prix des médicaments initiée par le Gouvernement. Les pharmaciens entendent protester contre l’adoption de cette nouvelle règle du calcul du prix du médicament sans que "l’impact n’en ait été parfaitement mesuré par le Gouvernement" estime le syndicat des pharmaciens. En somme, ces professionnels libéraux craignent pour la baisse de leur chiffre d'affaire et ainsi la fragilisation générale de leur profession. 

Le Syndicat demande à ce que l’adoption de cette nouvelle réforme se fasse "en toute connaissance de cause, c’est-à-dire après le retour de l’étude d’impact demandée par le Gouvernement". De son côté, le Gouvernement indique qu’un compromis avait été trouvé avec les pharmaciens et validé par ceux-ci.

Le dispositif sera appliqué dès demain


"Le syndicat des pharmaciens de Nouvelle-Calédonie (SPNC) remet en cause au dernier moment son application", souligne l’exécutif qui a accepté une nouvelle expertise mais entend tout de même maintenir la date d’application du dispositif à demain lundi.

Le gouvernement se prononcera au vu des résultats dans un délai maximum d’un mois, et le cas échéant ajustera les coefficients de la seule première tranche, objet du litige.

Le reportage de Brigitte Whaap et Nicolas Fasquel :
Grève des pharmaciens libéraux

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play