Le Front national a dévoilé ses candidats dans la première circonscription

législatives 2017
Photo QG Front national Hénin Balmelli Glaudel (mai 2017)
De gauche à droite, Bianca Hénin, Lina Balmelli, Jean-Paul Glaudel. ©NC1ère / Nicolas Fasquel
Lina Balmelli sera la candidate du Front national aux élections législatives dans la première circonscription de Nouvelle-Calédonie, avec Jean-Paul Glaudel comme suppléant. Bianca Hénin doit annoncer sa propre candidature dans la seconde circonscription, la semaine prochaine, à Koné.
Lina Balmelli a obtenu l'investiture du Front national pour les élections législatives dans la première circonscription. Cette militante active était depuis deux ans responsable de la propagande au sein du bureau de la fédération calédonienne, et la porte-parole du comité de soutien à Marine Le Pen pendant la présidentielle. 

«En paix dans une Nouvelle-Calédonie française»

Ses convictions ? «Nous sommes pour la Nouvelle-Calédonie française, nous sommes contre l'indépendance. Nous voudrions un statut stable et définitif constitutionnalisé, avec le retour du droit de vote pour tous, avec la défense de la propriété privée, énonce Lina Balmelli, qui poursuit : Nous sommes contre le transfert de l'article 27, contre le transfert des compétences régaliennes. Nous pensons que nous pouvons tous vivre en paix en Nouvelle-Calédonie. Mais dans une Nouvelle-Calédonie française, avec des lois conformes à la Constitution française.» 

Annonce la semaine prochaine pour la seconde

«C'est une militante qui est avec nous depuis quelques années, elle a fait un bon travail. Je crois qu'elle a ce courage, et l'envie de s'investir», ajoute à propos de Lina Balmelli la responsable locale du FN. Bianca Hénin, qui doit officialiser la semaine prochaine sa propre candidature dans la seconde circonscription.

Sans doute un meeting commun 

Etant donné le peu de temps avant le premier tour, qui se déroulera le dimanche 11 juin, il n’est pas exclu que les deux candidates tiennent un meeting commun. Lina Balmelli aura pour suppléant le Dumbéen Jean-Paul Glaudel. Le FN se veut le «premier parti d'opposition» pour ces législatives, après le score historique que le parti d’extrême-droite a obtenu en Nouvelle-Calédonie lors de cette présidentielle. Au second tour, Marine Le Pen a réuni 43 217 suffrages. Plus de 47 % des électeurs qui se sont exprimés. 

Regardez également le reportage d'Olivier Jonemann et de Nicolas Fasquel.

©nouvellecaledonie