Garde des enfants : quelles sont les professions prioritaires ?

coronavirus
Agents de la police municipale à L'Anse-vata.
Agents de la police municipale nouméenne à l'Anse-Vata. ©NC la 1ere
La Nouvelle-Calédonie étant touchée par le coronavirus, il a été décidé de fermer établissements scolaires et crèches. Mais d'assurer une garde pour les enfants dont les parents exercent une profession jugée prioritaire dans la gestion de cette crise. La liste a été étendue.
Dans le cadre de la réponse à la crise coronavirus en Calédonie, un système minimum a été mis en place pour prendre en charge les enfants des personnes qui exercent les fameuses professions prioritaires. Des enfants âgés de trois à seize ans, sachant que les établissements scolaires sont globalement fermés depuis jeudi après-midi.
 

Les familles concernées doivent s'inscrire

Ces élèves en particulier pouvaient être accueillis aujourd'hui dans leur école respective, a signalé le porte-parole du gouvernement lors du point presse désormais quotidien. Un communiqué de l'institution précise : «Afin de permettre une organisation optimale pour les jours suivants, il est demandé de s’inscrire auprès du directeur de l’établissement de scolarisation de [son] enfant au plus tard vendredi 20 mars à midi si possible. Un appel téléphonique peut bien entendu suffir »
 

La liste des professions prioritaires

Sont concernés, selon la liste mise à jour ce vendredi :
• le personnel des établissements de santé publics et privés ;
• le personnel de santé et du personnel médico-social «de ville» ;
• les personnels chargés de la gestion de l’épidémie ;
• le personnel de gendarmerie ;
• 
le personnel de la police nationale et des polices municipales ;
• le personnel de la Sécurité civile.
Mais aussi :
• le personnel pénitentiaire 
• les pompiers
• les kinésithérapeutes
• les pharmaciens
• les ambulanciers
• les radiologues
• les laboratoires

Pour la province Sud, les parents dont les enfants ne sont pas encore inscrits sont invités à prendre contact au 20 49 05, pour connaître les modalités d'inscription.

Pour la province Nord, un service d'accueil est centralisé sur Koné pour les enfants du primaire et du secondaire. Les enfants concernés seront accueillis aux heures habituelles dès mardi 24 mars par le personnel enseignant et communal. 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live