Une Gigawatt survoltée

sportncla1ère
Hugo Denis, 23 ans, et Oswald Cochereau, 45 ans, vainqueurs exténués de l'édition 2020 en 2h32mn43s
Hugo Denis, 23 ans, et Oswald Cochereau, 45 ans, vainqueurs exténués de l'édition 2020 en 2h32mn43s ©M.Charmasson
Avec plus de 1500 concurrents au départ et un coup de théâtre dans la dernière descente du 30 kilomètres, l'édition 2020 restera dans les esprits. Un traileur de 23 ans, Hugo Denis, s'impose au scratch aux côtés de l'expérimenté Oswald Cochereau.

" Gravé dans le coeur "


Une image inhabituelle dans cette 26e Gigawatt : celle d'une employée d'Enercal, Tanya Badimoin, dans l'hélicoptère des médias. Gagnante d'un concours interne, cette secrétaire à la centrale thermique de la SLN à Doniambo, va suivre la course depuis le ciel couvert mais lumineux du sud. Depuis 12 ans, elle a toujours été bénévole sur ce trail emblématique, pour guider les inscrits au départ ou leur permettre de s'alimenter et de se rafraîchir aux postes de ravitaillement. Cette fois, elle est spectatrice. Sa tablette tactile ne va cesser d'enregistrer des images.
L'hélicoptère se pose juste avant le départ de la Gigajeunes. Ils sont 39 à s'élancer pour trois kilomètres. Il rédécolle juste derrière pour le défilé spectaculaire des 30 kilomètres. Tanya a les yeux grands ouverts.
 
La Gigajeunes a lancé la Gigawatt 2020.
La Gigajeunes a lancé la Gigawatt 2020. ©M.C
Les concurrents sur le barrage de Yaté.
Les concurrents sur le barrage de Yaté. ©C.Favennec
Tanya Badimoin, employée d'Enercal, a suivi la course depuis le ciel.
Tanya Badimoin, employée d'Enercal, a suivi la course depuis le ciel. ©C. Favennec

La foule multicolore agite les bras en direction de l'appareil, puis s'étire tout le long du barrage après le départ. Dès l'entame, Oswald Cochereau et Hugo Denis prennent les devants suivis de près par une demi-douzaine d'équipes. Le moment est toujours magique. Posée 10 kilomètres plus loin, Tanya lève les pouces en l'air : " ça va rester gravé, dans le coeur, dans la tête, la mémoire. Je vais pouvoir raconter ça aux autres. Tout le monde a envie de voir le départ de la Gigawatt depuis le ciel". 
 

Course compacte


Alors que Romain Sordet s'offre la Gigajeunes (en 10 minutes) avec Côme Oblet, lui aussi né en 2006, le groupe de tête du 30 kilomètres apparaît très compact sur les contours du lac de Yaté. Au passage du 10 kilomètres, Denis et Cochereau mènent devant l'équipe mixte Nowicki et Lanceleur. Dianoux et Benfodda suivent de près, avec Samanich et Lacrose derrière eux, puis deux autres paires masculines. Au 20 kilomètres, Jeremy Deudon et Antonin Le Tocquer font forte impression. Ils sont passés deuxièmes sur les talons des leaders. La fin de course s'annonce serrée. 
 
Sur les 10 premiers des 30 kilomètres, six équipes se sont collées.
Sur les 10 premiers des 30 kilomètres, six équipes se sont collées. ©C. Favennec

Les trailers du 10 kilomètres en ont terminé : Bastien Rouzoul et Baptiste Savignac (16 ans) finissent devant en 45 minutes 44 secondes. Chez les féminines, le duo Koppe - Carsalade gagne en 1h00'56. Sur le 20 kilomètres, une association père/fils est allée au bout. Laurent Friant et son fils Brad bouclent l'affaire au sprint en 1h46mn et 33 secondes, 5 petites secondes seulement devant Dimitri Thiounn et Frantz Garcin, doublés dans la descente. Laurie Thomé et Jessy Lohyer ont été les plus rapides chez les dames en 2h04'25. 
 

Le finish haletant du 30km


Reste la plus longue distance. Dans la dernière côte, Lanceleur et Nowicki, en troisième position, sont décrochés. Le troisième sacre consécutif s'éloigne, comme la perspective d'un nombre de trophées record pour "Ludo", déjà titré quatre fois. L'enchaînement des courses a trop pesé pour le récent vainqueur du 100 kilomètres du Trail des Cagous. Denis et Cochereau sont eux deuxièmes. Le plus jeune a suivi les conseils de son aîné pour gagner en rapidité. Il a mis des chaussettes sur ses chaussures dans les descentes pour augmenter l'adhérence ! Mais à l'approche du final, les 2e de l'édition 2019 sont distancés d'environ 60 mètres par Deudon et Le Tocquer. Pas évident à combler alors que l'ultime descente se dessine, sur un chemin très étroit au milieu d'une végétation basse. Un coup de théâtre alors se produit. Jérémy Deudon crampe puis se tord la cheville. Les leaders s'arrêtent puis se font doubler. L'ancien golfeur devenu trailer termine à fond. A 23 ans, Hugo Denis gagne sa première Gigawatt 30 kilomètres avec Oswald Cochereau, 45 ans, déjà vainqueur à deux reprises aux côtés de Christophe Castille et Ludovic Lanceleur. Exténués, ils s'écroulent. Leurs poursuivants franchissent la ligne neuf secondes plus tard, et tombent eux aussi. Lanceleur et Nowicki prennent la 3e place devant Alexy Dianoux et Nordine Benfodda. " Avec beaucoup de fair-play, ils se sont relevés pour nous laisser la 3e place, précise Ludovic Lanceleur. 
La première équipe féminine, Aurélie Macedo et Coline Feret, s'impose en 3h17'40. 

RECIT VIDEO (images de Christian Favennec, montage de Cédric Desbois) 
 
©nouvellecaledonie


TOUS LES CLASSEMENTS

Gigajeunes 3kms

Gigawatt 10kms

Gigawatt 20kms

Gigawatt 30kms

Les Outre-mer en continu
Accéder au live