publicité

Gita dévaste les Tonga

Le puissant cyclone Gita a frappé la nuit dernière l'archipel des Tonga, provoquant inondations et coupures de courant et faisant s'envoler des toitures, selon les autorités qui ont déclaré l'état d'urgence.

© FB Tonganow
© FB Tonganow
  • CM avec AFP
  • Publié le
Spectacle de désolation ce matin aux Tonga après le passage du cyclone Gita. Accompagné de vents atteignant 230 km/h et de pluies diluviennes, Gita est passé juste au sud de la capitale Nuku'alofa sans l'atteindre directement.
  
© Facebook Tonganow
© Facebook Tonganow
               
"La nuit a été particulièrement mauvaise", a raconté Graham Kenna, un responsable du Bureau national des urgences, à Radio New Zealand.
                 
"Je travaille dans les secours depuis plus de trente ans et c'est la pire situation que j'aie connue", a-t-il ajouté.
                 
Ce responsable a expliqué que l'armée avait été mobilisée pour venir en aide à la population, dégager les routes et évaluer les dommages, mais qu'il était d'ores et déjà clair que le cyclone avait provoqué d'importantes destructions à Nuku'alofa.
                 
"Le toit de quelqu'un a atterri dans mon jardin... Certains des bâtiments historiques qui ont plus de cent ans ont été grièvement endommagés", a-t-il témoigné. Le parlement notamment a été détruit.
Le parlement de Tonga a été détruit par le cyclone. © Facebook/Tonganow
© Facebook/Tonganow Le parlement de Tonga a été détruit par le cyclone.
                 
M. Kenna n'a toutefois fait état d'aucune victime.
                 
Le cyclone a privé de courant depuis lundi soir l'île principale de Tongatapu (75.000 habitants) mais les lignes téléphoniques continuaient à fonctionner. Le Premier ministre par intérim Semisi Sika a déclaré un état d'alerte national.
© Facebook Tonganow
© Facebook Tonganow

La Nouvelle-Zélande a d’ores et déjà annoncé que des avions militaires étaient prêts à décoller pour Tonga et qu’une enveloppe de 750 000 dollars (53 millions CFP) était à disposition du royaume.
                 
Le cyclone a déjà semé le chaos dans les îles voisines des Samoa, provoquant là aussi des inondations et de nombreuses coupures d'électricité.

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play