GITA s'éloigne progressivement mais les vents persistent

cyclones
cyclone GITA IDP samedi 17 février
A l'Ile des Pins, le cyclone GITA n'a pas provoqué de dégâts majeurs, selon les premières constatations. ©Laura Schintu / 1ère
Le cyclone Gita s'éloigne petit à petit de la Nouvelle-Calédonie mais reste, selon Météo France, un phénomène puissant en ce début de matinée. L'Ile des Pins est toujours en alerte 2 et la pré-alerte est maintenue sur le reste du territoire. 

[08h30] GITA s'éloigne lentement 

Selon les dernières informations transmises par Météo France en Nouvelle-Calédonie, Gita se trouve à 200 km à l'est sud-est de Nouméa et à 150 km au sud de l'île des Pins. GITA se déplace vers le Sud-Ouest à environ 20 km/h. Il génère près de son centre des vents estimés à 120 km/h, rafales à 170 km/h. GITA reste un phénomène puissant en ce début de matinée. Des rafales ont été enregistrées à plus de 100 km/h de secteur nord-ouest sur l'île des Pins, à 100 km/h de secteur ouest sur l'extrême Sud et jusqu'à 120 km/h à la Montagne des Sources au Mont-Dore. La houle de sud atteint 6m sur l'Ile des Pins, 4m sur Maré, elle est de sud-est 4m sur l'extrême Sud-Est de la Grande Terre. Il pleut sur l'Ile des Pins, sur la moitié Sud de la Grande Terre. 
carte trajectoire
©Météo France NC

Dans le Sud, à la tribu de Goro, les équipes d’Enercal sont à pied d’œuvre pour rétablir l'électricité. 

gita sud
Tribu de Goro, au Sud. ©Brigitte Whaap / 1ère

A l'île des Pins, pas de dégâts majeurs

Les reconnaissances ont été lancées ce matin dés 7h par les équipes d'Enercal, les pompiers bénévoles de l'île et la sécurité civile accompagnée de la gendarmerie. Il n'y pas de "dégâts significatifs", affirme le capitaine Laurent Thomas. L'ensemble du réseau routier est praticable, l'impact sur le réseau électrique est faible, la ligne haute tension a résisté. "Sur le littoral, il y a encore quelques rafales à 20 noeuds et une petite pluie. Le vent est tombé vers 6h30", souligne t-il. 
idp gita
Cet arbre n'a pas résisté aux bourrasques. ©Laura Schintu / 1ère
Les équipes poursuivent la phase d'évaluation des impacts. Une réunion doit se tenir vers 9h30 dans les locaux de la sécurité civile à Nouméa pour décider de la levée des alertes. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live