publicité

Glencore assigné aux Etats-Unis dans une enquête de corruption

L'action Glencore a plongé de 10 % mardi matin à la Bourse de Londres, après l'annonce d'une assignation en justice aux Etats-Unis. Le géant Suisse des matières premières est cité dans le cadre d'une vaste enquête pour corruption. Glencore va fournir des informations "en temps et en heure".
 

Sac de concentrés de nickel (mattes) dans l'usine Boliden en Finlande. Origine Bostwana Nickel (BCL) © Alain Jeannin
© Alain Jeannin Sac de concentrés de nickel (mattes) dans l'usine Boliden en Finlande. Origine Bostwana Nickel (BCL)
  • Par Alain Jeannin
  • Publié le
Glencore a révélé peu après l'ouverture du marché boursier qu'il était assigné par le département américain de la Justice dans le cadre d'une enquête pour corruption liée à ses activités au Nigeria, au Venezuela et en République démocratique du Congo (RDC). Les soupçons visant les activités de Glencore ne sont pas nouveaux, il est surtout reproché à la société de ne pas avoir su prévenir des comportements illicites et d'entretenir en RDC des relations d'affaires qui ne sont pas toujours des plus recommandables.

Le groupe, actif à la fois dans l'extraction minière, la métallurgie et le négoce des matières premières telles que le cuivre, le zinc, le nickel ou le pétrole, a son siège social à Baar, dans le canton Suisse de Zoug, mais est coté à la Bourse de Londres tout en étant très actif sur le marché londonien des métaux (LME). En Nouvelle-Calédonie, Koniambo Nickel SAS est une coentreprise appartenant à la Société Minière du Sud Pacifique et à Glencore qui s’est engagé à financer l’ensemble des coûts de construction du complexe industriel. L’usine du Nord produit un alliage de fer et de nickel à forte teneur pour les aciers inoxydable haut de gamme. 

Glencore, qui avait traversé de fortes turbulences, comme toutes les compagnies minières à l'automne 2015 en raison de l'effondrement du prix des matières premières, a réussi à redresser la barre. Sa dette est passée d'environ 30 milliards de dollars à 13,9 milliards de dollars fin 2017. Pour la période allant de 2018 à 2020, Glencore a augmenté l'enveloppe destinée à financer ses projets d'investissements, lui allouant en moyenne 4,5 milliards de dollars par an contre 4 milliards précédemment. 

Mardi soir à Londres, l'action Glencore était en baisse de 4,54 %, les milieux financiers ayant pondéré les risques dans un contexte de légère remontée du cours des matières premières (nickel 16.555 dollars la tonne + 0,55%).

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play