Golf : le champion Calédonien Djaïa Darrason s’envole pour les États-Unis

golf
Djaïa Darrason a remporté dimanche son 2e omnium de la saison, après celui gagné à Deva.
©C. Favennec
Son bac à peine en poche, le champion de golf Calédonien Djaïa Darrason a décroché une bourse d’excellence, pour étudier quatre ans aux États-Unis. Le sportif rêve de rivaliser avec les plus grands champions de sa discipline. Rencontre à Paris.

Malgré les heures de décalage horaire entre Paris et la Nouvelle-Calédonie, c’est à son plus grand soutien, son père, que le jeune Djaïa Darrason téléphone pour lui annoncer la bonne nouvelle. À tout juste 18 ans, le natif de Nouméa, qui a décroché une bourse d’excellence sportive pour étudier aux États-Unis, peut enfin s’envoler pour le Missouri, visa en poche. "C’est un soulagement, le stress qui tombe, parce que c’était la dernière pièce qu’il me manquait", lance le sportif.

Faire grandir son golf

Victorieux à l’omnium 2021, champion de Nouvelle-Calédonie, son swing fait de lui l’un des jeunes prodiges du golf sur le Caillou. Djaïa veut désormais viser plus haut. S’il a fait le choix des États-Unis, c’est pour affronter les meilleurs et faire grandir son golf. "C’était un moyen de percer dans le sport. Il faut beaucoup plus axer sur le sport. Alors qu’en France, on axe plus sur les études. C’est le cadre idyllique pour le golf et les études", poursuit le jeune Calédonien.

Celui qui a débuté le golf à l’âge de huit ans dans son club de Tina, étudiera la finance et le management du sport. Conscient du travail qu’il lui reste à accomplir, il s’est fixé des objectifs . "À court terme, déjà, m’adapter et puis à moyen terme, de cocher la case de mes études et après, tenter le maximum possible en golf", explique le jeune homme.

C’est dans les pas des Calédoniens Ariane Klotz ou Paul Barjon, partis étudier aux États-Unis que Djaïa Darrason veut marcher. Et pourquoi pas, réaliser son rêve, de devenir un jour joueur de golf professionnel.

Le reportage de Mohamed Errami et Jean-Yves Pautrat :