Le gouvernement arrête le budget primitif 2018

Le gouvernement contraint de maîtriser ses dépenses. L’arrêt des grands chantiers et la crise du nickel ont provoqué une baisse de recettes estimée à plus de 10 milliards de francs sur les exercices 2017-2018. 

Le budget de reversement aux établissements publics est estimé à environ 70 milliards de francs, celui de répartition destiné aux collectivités à plus de 120 milliards de francs et un budget propre au gouvernement estimé à 65  milliards de francs. La maîtrise des dépenses est telle, que le gouvernement se prépare déjà pour 2019.

Le projet passera en commission le 11 et 12 janvier au Congrès.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live