Le gouvernement australien rejette un projet de casino géant sur la Gold Coast

monde
Projet casino géant Gold Coast Australie
©ABC News / ASF
Un projet de casino sino-australien de plusieurs milliards de dollars sur la Gold Coast australienne a été rejeté mardi par le gouvernement fédéral, alors que la taille du complexe provoquait l'indignation de la population.
Le consortium ASF, composé d'une société d'investissement sino-australienne cotée à la Bourse de Sydney et de deux entreprises publiques chinoises, avait proposé d'investir 3 milliards de dollars australiens (240 milliards de francs CFP) dans une station soi-disant intégrée dans ce haut-lieu du tourisme.
Son développement, en bord de mer, à Southport Spit, incluait plusieurs hôtels allant jusqu'à 45 étages, des commerces, des résidences, des lieux de divertissements et de conférences.
                  

Un projet très critiqué

La population et des défenseurs de l'environnement avaient critiqué le plan dès 2014, lorsque le consortium avait été choisi. Selon eux, le projet menaçait à la fois les entreprises locales du secteur du jeu ainsi que la faune. 
"Comme beaucoup de résidents du Queensland, cela fait des décennies que j'apprécie de venir" dans ces lieux, a déclaré dans un communiqué le Premier ministre du Queensland, Annastacia Palaszczuk, alors que le gouvernement fédéral venait d'annoncer qu'il avait "mis fin à la proposition d'ASF".
"Nous devons nous assurer de la préservation de ce lieu pour les générations futures", a-t-elle poursuivi, appelant à un "plan pour revitaliser et augmenter ses bénéfices au profit de la Gold Coast et de la population locale."
 
Gold Coast Australie. Terrain projet casino géant
Le site du projet d'ASF ©Google Earth
                
Mme Palaszczuk a affirmé qu'un projet de remplacement -- dirigé localement -- n'était pas exclu mais qu'il devrait respecter les directives d'urbanisme, en limitant le nombre d'étages ainsi que la densité.
"Il est nécessaire de concilier protection de l'environnement, valeurs communautaires et développement commercial approprié", a ajouté la ministre de l'Infrastructure et de la Planification de l'Etat. 
ASF n'a pas encore réagi à la décision.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live