nouvelle calédonie
info locale

Le gouvernement invite les entrepreneurs au Grand débat pour relancer l’économie

économie
Grand débat "la parole aux entrepreneurs" . Relance économie
©Nicolas Fasquel
Engager la relance de l’économie calédonienne, c’est l’objectif du grand débat des entreprises « la parole aux entrepreneurs ». Un rendez-vous axé sur la simplification administrative, la relance du pouvoir d’achat, la transformation et la diversification de l’économie.
Le grand débat des entreprises « la parole aux entrepreneurs » se déroulera à partir du 9 septembre prochain à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Un rendez-vous qui réunira administrations, clusters, organisations patronales et chambres consulaires. Et qui donnera la parole aux entrepreneurs, afin d’établir une feuille de route pour remettre le monde économique local sur les rails. Christopher Gygès, membre du gouvernement en charge de l’économie et des mesures de relance. 

Grand débat entrepreneurs itw Gygès

Le remboursement des stocks pour une meilleure trésorerie

La volonté portée par Christopher Gygès est claire. Il faut répondre à la problématique de trésorerie des sociétés locales et cela passe par la mise en œuvre de mesures. 
Comme le remboursement anticipé des stocks liés à l’instauration de la TGC, qui sera présentée au gouvernement dans quinze jours. Pour ce faire, ce sont quatre milliards de francs CFP qui devraient être réinjectés dans l’économie. Une première réponse apportée aux entreprises nécessaire selon Jennifer Seagoe, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nouvelle-Calédonie.
« Le remboursement des stocks, pour une entreprise, c’est énorme, c’est le renflouement de la trésorerie qui est tant attendu. Et je pense que le gouvernement travaille sur d’autres mesures aussi d’aide aux entreprises pour cette relance. Il faut qu’on relance cette économie ».  
Grand débat "la parole aux entrepreneurs". Relance économie
©Nicolas Fasquel
 

Revoir les paiements 

Finances, programmation fiscale,  retraites… Les difficultés rencontrées par les entreprises locales sont nombreuses. Elles seront au cœur des considérations du Grand débat « la parole aux entrepreneurs ». Pour les artisans, ce sont entre autres les paiements et les retraites qui doivent être évoquées. 
« Il y a une loi qui oblige les administrations à nous payer à trente jours, seulement nous on est sous-traitants des grandes entreprises et on n’est payé que une fois que les grandes entreprises ont été payées. Il y a un gros problème » explique Daniel Viramoutoussamy, président de la Chambre des Métiers et de l’artisanat.
 

« Trouver ensemble les bonnes solutions »

Administrations, clusters, organisations patronales, chambres consulaires et entrepreneurs… tous se réuniront dans un objectif commun : remettre le monde économique local sur les rails. 
« C’est un rendez-vous important parce que je crois qu’il y a une très forte attente de la population et de ceux qui sont sur le terrain de voir les choses s’améliorer » estime Daniel Cornaille, président du Conseil Economique, Social et Environnemental. « La Calédonie traverse une période difficile, il faut se retrousser les manches et tous ensemble trouver les bonnes solutions ».   
Le gouvernement est d’ores et déjà en préparation de deux textes qui seront alimentés par le Grand débat. Une loi de pays sur la relance économique qui sera présentée à l'exécutif mi-octobre et une seconde, concernant la programmation fiscale qui pourrait être adoptée dès mars 2020.
Outre le Grand débat qui débute le 9 septembre, le gouvernement a mis en place une plateforme virtuelle de contribution consultable à l'adresse suivante : www.debatentreprises.nc
Le reportage d’Olivier Jonemann et Nicolas Fasquel 
©nouvellecaledonie

 
Publicité