Le gouvernement recense les personnes souhaitant sortir de Nouvelle-Calédonie

transports
Aéroport la Tontouta : file d'attente
©BS
Après les rapatriements, c’est à un autre problème que s’attaque l’exécutif. Celui des personnes souhaitant quitter momentanément la Nouvelle-Calédonie, pour poursuivre des études, ou pour d’autres raisons. 
Crise du coronavirus oblige, les liaisons aériennes restent restreintes à partir ou à destination de la Nouvelle-Calédonie. Le gouvernement a annoncé dernièrement qu’il prolongeait la suspension des vols réguliers commerciaux jusqu’au 31 juillet. 
La question est maintenant d’évaluer le nombre de personnes qui souhaitent sortir de Calédonie, pour une longue période ou momentanément. A cette fin, le gouvernement lance une opération de recensement des candidats au départ. Sont concernés les étudiants, mais pas seulement. Les données collectées permettront, indique le gouvernement,  "d’assister le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie dans le suivi des déplacements aériens internationaux de ces personnes, de mieux appréhender la situation de chacun et d’identifier les flux afin d’ajuster les programmes aériens".
 

Les étudiants

Pour les étudiants calédoniens qui doivent se rendre en Métropole ou à l’étranger dans les mois qui viennent, un formulaire de recensement est en ligne sur le site du gouvernement. 
Ceux qui feront leurs études en Métropole sont également appelés à s’inscrire sur la plateforme de la Maison de la Nouvelle-Calédonie pour pouvoir bénéficier d’informations ou de soutiens concernant le logement ou les transports par exemple. 
 

Les autres personnes

D’autres personnes souhaitent également quitter momentanément le pays. Il peut s’agir de parents qui veulent justement accompagner leurs enfants s’installer pour leurs études en Métropole ou à l’étranger, mais aussi d’autres cas. 
Ceux là doivent aussi se référencer par un formulaire de recensement, avant de prendre leurs billets d’avion via Aircalin. 
Attention, le gouvernement précise bien qu’aucune garantie de retour à une date précise ne peut être apportée. Il est vivement conseillé d’attendre l’annonce officielle de la date de reprise des vols réguliers commercialisés par les compagnies aériennes pour prendre à nouveau un billet d’avion retour en Nouvelle-Calédonie.