Grand chef, justice, femmes et travaux : l’actu à la 1 du jeudi 10 juin 2021

l'actu du matin
actu à la 1 jeudi 10 juin 2021

L’essentiel de l’actualité avec l’intronisation du grand chef du district de Gureshaba, l’ouverture d’une enquête sur la mort d’Aymeric, un collectif de femmes engagées à Nouméa et les travaux de la plage de l’Anse-Vata.

Hippolyte Sinewami-Htamumu intronisé grand chef

Les festivités ont battu leur plein hier à Maré. Une messe pour un évènement exceptionnel : l’intronisation du nouveau grand chef de Gureshaba, Hippolyte Sinewami-Htamumu. Deux ans après le décès de son père, l’ancien président du Sénat coutumier aborde cette nouvelle fonction avec enthousiasme et espoir.

Plus de détails dans l’affaire Aymeric

Le procureur de la République annonce qu'une information judiciaire en recherches des causes de la mort vient d'être ouverte, de manière à répondre aux attentes de la famille d'Aymeric, le jeune homme retrouvé brûlé, en décembre 2020, à Dumbéa.

Les femmes en colère ont leur mot à dire

A Nouméa, la colère contre le sexisme s'affiche sur les murs. Depuis janvier 2021, un collectif de militantes féministes crée et colle de nuit, des séries de messages dénonçant les violences faites aux femmes.

Les grands travaux côté plage se poursuivent

Depuis mars 2021, les travaux à l'Anse-Vata ont pour but d'installer un gros tuyau qui partira de la chaussée jusqu'à plus de 100 mètres au large de la plage. Ce tuyau permettra de rejeter les eaux pluviales. 

Les soins bucco-dentaires manquent dans les EHPAD

Ces établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes font face à un manque criant de moyens, sans aucun dentiste dédié. Les chirurgiens-dentistes libéraux, quant à eux, n’y trouvent pas leurs comptes à se déplacer. A lire sur notre site internet aujourd'hui.

Pépinière partagée

Inauguration hier mercredi matin de la pépinière partagée Amelën « refaire vivre » en drehu en faveur de l’association Mocamana, sur le site provincial de Port Laguerre à Païta. De nombreux acteurs du secteur agricole ou encore de la recherche étaient présents. Ce partenariat permet à l’association de tripler ses surfaces restaurées annuellement grâce à cette serre. A lire sur notre site internet aujourd'hui.

La jeunesse nouméenne veut pouvoir s’exprimer

Elle en aura l’opportunité dans quelques mois. Les 16-26 ans représentent près de 15% des habitants de la capitale, mais ils ne figurent dans aucune instance consultative de la commune. A partir de l’an prochain, les représentants de ces quelques 14 500 Nouméens auront leur conseil local de la jeunesse. 32 membres qui pourront donner leur avis sur la politique de la ville. Ils devront aussi proposer des projets fédérateurs pour les jeunes. A lire sur notre site aujourd'hui.

Faut-il supprimer les droits de douanes pour les produits venus de Nouvelle-Zélande et d’Australie ?

Oui pour l’Avenir en Confiance qui dépose une proposition de loi de pays en ce sens. Selon le groupe, le texte a pour objectif d’agir sur la vie chère en faisant baisser les prix de nombreux produits de grande consommation et ça en suppriment des droits de douane s’élevant à 10% de ce cas. Cette suppression ne concerne qu’une liste restreinte de produits comme le lait et les produits laitiers, le café, le thé, les produits d’hygiènes et de nettoyage. A lire sur notre site aujourd'hui.

L’artisanat est à la peine

Les chiffres publiés par la Chambre des métiers et de l’artisanat pour l’année 2020 dressent un bilan contrasté pour ces entreprises. Si le tissu se maintient sur le Caillou, voire progresse en termes de nombre d’établissements artisanaux avec une centaine de plus en 2020 par rapport à l’année précédente, les impacts de la crise sanitaire et du premier confinement ont été réels : l’emploi salarié a baissé de 10 % avec près de 700 personnes en moins, le taux d’employeurs diminue de 13% et le recrutement des alternants était en recul de 3,1%. 

L’intelligence artificielle pour identifier les poissons 

Compter et recenser les poissons du lagon grâce à l’intelligence artificielle : c’est le défi que tentent de relever des chercheurs calédoniens qui ont mis au point de nouveaux algorithmes.