Mort suspecte à Dumbéa : la famille du défunt cherche des réponses

faits divers dumbéa
aymeric delforge
Le corps d'Aymeric Delforge a été retrouvé calciné, en décembre 2020, à Dumbéa.

En décembre 2020, le corps d'un jeune homme originaire d'Aix en Provence, était découvert, calciné, sur les hauteurs de Dumbéa. Une enquête de la gendarmerie devait conclure à un accident. Une théorie réfutée par sa famille et ses amis, qui demandent aujourd'hui, la réouverture de l'enquête. 

C'est une affaire, qui a récemment été relayée sur les réseaux sociaux, depuis la Métropole. Qu’est-il arrivé à Aymeric Delforge, un jeune métropolitain de 25 ans, agent de sécurité à Nouméa, qui avait choisi de faire sa vie en Calédonie ? Le 11 décembre 2020, à Aix en Provence, ses parents reçoivent en pleine nuit, un appel de son ex-compagne, qui habite Koutio. Elle leur annonce que le corps d’Aymeric a été retrouvé calciné, dans un quartier de Dumbéa, non loin de son lieu de résidence. "J'ai réveillé mon mari, et là on nous a dit qu'on avait retrouvé son corps" explique émue, Valérie Delforge, la maman d’Aymeric. 

Le témoignage complet en vidéo, de Valérie Delforge, la maman d'Aymeric, et de ses deux soeurs.


Les amis et la famille veulent des réponses

D’après les constatations des gendarmes, son corps est calciné à plus de 90%. Les enquêteurs, après l’autopsie, vont conclure à une mort accidentelle. Le jeune garçon aurait tenté de s’entraîner à la pratique de cracheur de feu... on émet aussi l’hypothèse du suicide … ce que ses amis refusent d’envisager. "Aymeric, se suicider ? C'est n'importe quoi. Un mec remplit de vie comme lui, je ne pense pas du tout. C'est vraiment le prendre pour un débile. Il est loin d'être comme ça, il savait ce qu'il voulait et je trouve qu'il y a anguille sous roche. Personnellement, je pense qu'on lui a fait du mal. Il ne se passe pas un jour sans que je pense à lui" confie Sulia Tuufui, une amie d’Aymeric Delforge.

"On attend d'avoir une réponse, sur ce qui s'est réellement passé, une réouverture de l'enquête, une enquête plus affrondie parce qu'à ce jour, les réponses ne sont pas satisfaisantes" explique à son tour, Nicolas Meite, un ami de la famille.

Valérie delforge
Valérie Delforge, la maman d'Aymeric

Cinq mois après le choc, la famille d’Aymeric, qui refuse la thèse officielle, décide de médiatiser l’affaire en Métropole. Depuis quelques temps, il semblait inquiet et menacé. "Le 3 décembre, son ex-compagne me contacte, elle aurait vu Aymeric, le visage tuméfié, plein de sang"  explique Valérie Delforge. A cette époque, l'affaire n'était pas allée plus loin. Mais aujourd'hui, persuadés qu'il a été contraint de s'immoler, la famille d’Aymeric, ses amis et ses anciens collègues, ont créé une page Facebook : cherchent d’éventuels témoins qui pourraient les aider à comprendre les circonstances exactes du drame. "Ma vie de maman est brisée, je ne serais plus jamais la même" annonce sa maman.

La justice pour l’heure ne s’est pas exprimée. Aymeric aurait eu 26 ans le 11 juillet prochain.