Grand Sud : des dons à distribuer et des liens à retisser

nickel
Distribution de dons à la tribu de Touaourou, Yaté, le 2 novembre. Covid, Fondation, aire
Distribution de dons à la tribu de Touaourou, Yaté, le 2 novembre. ©Nathan Poaouteta / NC la 1ère
A Yaté, remise de colis alimentaires et de kits sanitaires, ce mardi, à destination des populations dans le besoin. Une initiative de la fondation Vale et du conseil coutumier de l'aire Drubea-Kapumë qui vise aussi l'apaisement après le violent conflit autour de l'usine du Sud.

Païta, l’île Ouen, Saint-Louis ou encore les tribus de Yaté : plus de 1 500 colis alimentaires et des centaines de kits sanitaires anti-Covid destinés au pays Drubea-Kapumë, par la fondation Vale et le conseil de l’aire. 

"Recomposer le paysage"

Ce mardi 2 novembre, la distribution avait lieu à Goro, Touaourou ou encore Unia. "Je rappellerai qu’on a fait la même opération il y a un an", a signalé Maurice Dhou, président de la fondation. "Entre-temps, il y a eu le changement de patron au niveau de la mine. Aujourd’hui, c’est Trafigura avec Prony Resources. On commence à recomposer le paysage."

Sur place, le déchargement des colis et le geste coutumier portaient d’ailleurs la trace du conflit estampillé Usine du Sud, fin 2020 et début 2021.

Des leviers à ajuster

"C’est une bonne chose. Elle est là pour ça, la fondation", a réagi Julien Akougni, chef de clan à Goro. "Ça va beaucoup aider mais ça ne résoudra pas tout. C’est bien, mais ça ne touchera pas tout le monde", déclarait pour sa part Louis Ouetcho, secrétaire du conseil de clans à Touaourou. 

Maurice Dhou rappelle néanmoins que le pacte du Grand Sud et la fondation sont des leviers appartenant aux populations locales. Il fallait aussi en repenser les missions. Ladite fondation pourrait changer de nom, et de manière de faire. 

Voyez le reportage complet de Nathan Poaouteta et Claude Lindor :

©nouvellecaledonie