nouvelle calédonie
info locale

«Grève pour le climat» : manifestations en Australie sur fond d'incendies

océan pacifique
Des enfants et des étudiants manifestant à Sydney, grève pour le climat
Des enfants et des étudiants manifestant à Sydney. ©Brendan Esposito / ABC news
En Australie, les manifestations mondiales contre le réchauffement climatique ont pris vendredi une tournure particulière, alors que la côte Est est ravagée par des feux de brousse catastrophiques. 
Ce vendredi encore, à Sydney, des centaines de personnes dont des écoliers ont répondu à l'appel lancé par la jeune militante suédoise Greta Thunberg. Les manifestants se sont notamment rassemblés dans le quartier de Woolloomooloo, ​​​​​​devant le siège du parti conservateur au pouvoir accusé de minimiser la menace du réchauffement climatique. Ils ont brandi des pancartes «Tu brûles notre avenir», tout en scandant «Nous nous lèverons».
  

Dans le contexte des feux

Les manifestations pour le climat prennent un tour particulier, en Australie, où des centaines de feux de brousse dévastent le New south Wales et le Queensland. Depuis début octobre, six personnes sont décédées, des centaines de maisons ont été détruites et plus de 1,5 million d'hectares ont été ravagés.
  

L’inaction de notre gouvernement concernant la crise climatique a amplifié les incendies.
- Shiann Broderick, militante australienne pour le climat

 
Manifestations à Sydney devant le siège du parti conservateur, grève pour le climat
A Sydney, des centaines de manifestants se sont rassemblés devant le siège des conservateurs. ©Jonathan Hair / ABC news
 

«La population souffre»

Le Premier ministre Scott Morrison, cible des manifestants, a rejeté avec colère tout lien entre ces incendies et le changement climatique. Son gouvernement est un ardent défenseur de la très puissante et lucrative industrie minière australienne. «L’inaction de notre gouvernement concernant la crise climatique a amplifié les incendies», affirme Shiann Broderick, responsable du mouvement de grève des écoles. «La population souffre. Des communautés comme la nôtre souffrent. L'été n'a même pas débuté», a lancé cette jeune femme de dix-huit ans qui a perdu sa maison familiale dans le feu de Nymboida, le 8 novembre dernier. 
  

Suggérer d'une manière ou d'une autre que l'Australie - responsable de 1,3% des émissions mondiales - a un impact direct sur des incendies spécifiques, ici ou ailleurs dans le monde, n'est étayé par aucune preuve scientifique crédible.
- Scott Morrison, Premier ministre

 

Exportations de charbon

L'Australie et ses 25 millions d'habitants ont davantage réduit les émissions de gaz à effet de serre que les plus gros pollueurs de la planète. Le pays reste pourtant l’un des plus gros exportateurs de charbon au monde. «Suggérer d'une manière ou d'une autre que l'Australie - responsable de 1,3% des émissions mondiales - a un impact direct sur des incendies spécifiques, ici ou ailleurs dans le monde, n'est étayé par aucune preuve scientifique crédible», a déclaré Scott Morrison au début du mois.
 
L'appel à manifester pour le climat le 29 novembre, en Australie
L'appel à manifester en Australie.
 

A la veille de la COP25

D'autres manifestations ont eu lieu ce vendredi à Melbourne, Brisbane, Adelaide ou Hobart, ainsi que dans de nombreuses grandes villes à travers la planète. Le mois dernier, ce sont des millions de personnes qui sont descendues dans la rue suite à l'appel à la grève pour le climat. Cette nouvelle vague intervient à la veille du sommet international sur le climat. La COP25 s'ouvrira le 2 décembre, à Madrid.
Publicité