publicité

Groupe B. Lössi n'était pas si loin de l'exploit

L'ASL a donné du fil à retordre au champion de Nouvelle-Zélande, Team Wellington. Elle a mené juste avant la pause, mais s'est fait égaliser dès la reprise avant d'encaisser un deuxième but en seconde période. Scénario frustrant pour une équipe qui ne passera pas les poules.

Le coach de Lössi Stéphane Drahuzac, pensif, après cette courte défaite contre Team Wellington (1-2) © OFC
© OFC Le coach de Lössi Stéphane Drahuzac, pensif, après cette courte défaite contre Team Wellington (1-2)
  • Par Martin Charmasson
  • Publié le
NOUVELLE ORGANISATION
Comme Alain Moizan la veille avec l'ASM, le coach de l'AS Lössi, Stéphane Drahuzac, a procédé à plusieurs changements dans son équipe titulaire pour le deuxième match de O'League. L'absence de Jorys Cexöme, touché aux adducteurs, obligeait le technicien à revoir son dispositif. Mais au-delà, il s'agissait sans doute d'apporter plus d'équilibre et de maturité dans une équipe qui s'était montrée trop friable face à Hekari (1-5). Jean-Jacques Wahnyamalla  a donc commencé la partie sur le flanc gauche de la défense en lieu et place de Fonzy Ranchain. Waouka et Mandaoué ont eux été préférés aux jeunes Hmaen et Wahnawé sur les ailes. Enfin le milieu de terrain a été renforcé dans l'axe avec la présence de Kevin Maitran devant la défense, et Mone Wamowé pour jouer le rôle de relayeur avec Romain Painbéni.

PREMIERE MI-TEMPS MAITRISEE 
Face aux champions de Nouvelle-Zélande et finalistes de la dernière Ligue des Champions d'Océanie, arriver à la pause sans encaisser le moindre but était déjà un bel exploit en soit. Mais Lössi a fait mieux. L'ASL a ouvert le score et terminé la première mi-temps avec un avantage d'1 but à 0 sur les semi-professionnels. A la 42e minute, Mone Wamowé lançait idéalement Jim Ouka dans la profondeur. Après un bon contrôle du pied gauche, l'attaquant médaillé d'or aux derniers Jeux du Pacifique, décochait une frappe puissante pour tromper Balsalaj. La récompense d'une belle première mi-temps. Les joueurs offensifs de Lössi ont bien harcelé les relanceurs adverses, et l'arrière-garde a su museler les buteurs kiwis. Dans la construction du jeu, la formation de Stéphane Drahusac s'est montrée beaucoup plus séduisante et appliquée.

La joie du buteur, Jim Ouka, bien servi par Mone Wamowé. © OFC
© OFC La joie du buteur, Jim Ouka, bien servi par Mone Wamowé.
La joie du groupe. Lossi mène 1-0 à la pause contre le champion de Nouvelle-Zélande ! © OFC
© OFC La joie du groupe. Lossi mène 1-0 à la pause contre le champion de Nouvelle-Zélande !

EGALISATION SUR UNE FAUTE DE MAIN
Au retour des vestiaires, on s'attendait à voir Team Wellington se livrer davantage et laisser des espaces libres pour tenter d'aller chercher, au mieux, une égalisation indispensable pour la suite de la compétition. D'autant plus que les papous d'Hekari s'étaient imposés 3-0 sur Suva F.A en début d'après-midi et avaient consolidé leur première place du groupe B avec 6pts et une différence de buts de +7. Pour les néozélandais, un faux-pas contre les calédoniens était donc catastrophique. Mais alors que l'AS Lössi pouvait faire douter son rival et en profiter, elle lui a donné l'occasion de se relancer. D'abord avec une faute juste devant la surface de réparation. Puis sur le coup-franc peu dangereux de Feneridis, un ballon mal capté par Michel Hné qui permettait à Tom Jackson d'égaliser dès la 47e minute.

LE MATCH BASCULE
Team Wellington marquera par la suite un second but, cette fois sur contre-attaque. Tom Jackson servait en retrait son coéquipier Barcia à l'entrée de la surface. Alors que la passe aérienne rebondissait sur le sol et s'élèvait dans les airs, le latéral de Lössi Wilson Forest marquait un temps d'arrêt puis tentait de s'interposer dans un second temps. Trop tard. Barcia, lancé, reprenait le ballon de la tête et lobait une sortie peu inspirée de Michel Hne. 2-1. Ce sera le score final.

Buteur sur l'égalisation, passeur sur le 2-1, Jackson (9) a été décisif. © OFC
© OFC Buteur sur l'égalisation, passeur sur le 2-1, Jackson (9) a été décisif.

AU CLASSEMENT, C'EST TRES CHAUD !
Si Hekari remporte son duel ou obtient le nul contre Team Wellington dans le dernier match de poule samedi prochain, le club papou se qualifiera pour les demi-finales de la O'League et les kiwis risquent fort d'être éliminés de la compétition. Dans ce cas de figure, leur deuxième place avec 6 points et une différence de buts de +3 ne suffirait peut-être pas pour terminer meilleur second de l'ensemble des trois groupes. 
Pour Lössi, quelque soit le dernier résultat contre Suva samedi à midi sur NC1ère, l'équipe sera éliminée.

Groupe BVNDButs pourButs contreDifférence de butsPoints
HEKARI UNITED (PNG)20081+76
TEAM WELLINGTON (NZ)20041+36
SUVA F.A00205-50
AS LOSSI00227-50


Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play