Le groupe Républicains calédoniens demande «de la clarté» à Annick Girardin

politique
Pour les Républicains calédoniens, à l’approche du référendum, «le temps est à la clarté de la part des partenaires et non plus à des formules ambiguës». Une remarque adressée à la Ministre des Outre-mer alors qu’Annick Girardin effectuera en Nouvelle-Calédonie une visite officielle de lundi à vendredi.
Le groupe politique rassemblé autour de Sonia Backès au Congrès lui demande, «en tant que représentante de l’Etat et garant du respect de l’Accord de Nouméa», qu’elle «confirme très clairement que la question posée au référendum soit la plus claire possible, à savoir oui ou non au maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France. C’est à cette condition, dit encore le communiqué, que l’avis des Calédoniens sera pleinement respecté.»