Des habits faits-main pour les plus démunis

association
Association Tricot SDF
©Nc1ère
En ce début de saison fraîche, alors que les sans-abris sont exposés au froid dans les rues de Nouméa, les bénévoles des Petites mailles de Calédonie sont à pied d’œuvre. Bonnets, écharpes et autres vêtements sont confectionnés à la main, pour les plus démunis.
Le langage du tricot n’a plus aucun secret, pour les tricoteuses au grand cœur de l’association Les Petites mailles de Calédonie. Chaque jour, elles façonnent et crochètent des bonnets, des écharpes, mais aussi des couvertures et autre vêtements chauds, pour les personnes vivant dans la rue. Leurs créations sont distribuées tous les mardis, lors des maraudes de l’association Un sandwich pour autrui, qui vient elle aussi en aide aux sans-abris.
 

Partage


L’année dernière, elles ont confectionné plus de quatre-vingt pièces. 
 

On sait que ces gens dorment dehors, qu’ils ont froid, qu’ils n’ont pas les moyens de s’acheter des bonnets à droite ou à gauche parce que vu les prix, ils n’ont pas les moyens de le faire. Nous on aime tricoter, on aime crocheter, on aime faire plaisir, on aime partager…. C’est bénéf’ des deux côtés : nous on se fait plaisir et eux, ça leur plaisir aussi - Florence Dulac, présidente de l’association Les petites mailles de Calédonie 

Association tricot SDF 2
©Nc1ère


Partage

Faire plaisir : c’est le mantra de leur association créée il y a deux ans et portée par des bénévoles passionnées comme Raymonde et Camille, qui tricotent depuis plus de vingt ans. D’une simple pelote en acrylique ou en laine, ces petites mains créent selon les envies et les besoins. Depuis les doudous pour les enfants prématurés, jusqu’aux écharpes pour les sans domicile-fixe.

Une passion qu’elles partagent une fois par mois à Boulari, lors d’un atelier ouvert au public. « N’importe qui peut le faire, il suffit de le vouloir. Si l’on veut leur transmettre, il faut avoir de la patience. De la passion et de la patience, ce sont les deux mots phares pour l’apprentissage », révèle Raymonde, couturière bénévole.
 

Appel aux dons

L’association lance d’ailleurs un appel aux dons. Toutes les pelotes sont les bienvenues, afin de confectionner de précieux vêtements, à destination des plus démunis.

Le reportage de Lizzie Carboni et Laura Schintu : 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live