Hôtellerie : la chefferie de Lössi veut s'inspirer du travail des coutumiers et entrepreneurs de la région de Bourail sur Gouaro Deva

économie
Hôtel Gouaro Deva
©NC1ere
Reproduire l’expérience de l'hôtellerie Gouaro Deva sur Lifou, tel est l’objectif des coutumiers de Lössi et les artisans de l’île.
En présence du Grand Chef, Evanès Boula, la délégation a rencontré ce jeudi 21 avril  les entrepreneurs de la région de Bourail.
Voir ce qui se fait ailleurs est souvent utile lorsqu’un projet d’envergure s’installe sur terres coutumières.
C’est tout le sens du déplacement du Grand Chef de Lössi, Evanès Boula et les artisans de Lifou à la tribu de Gouaro Deva à Bourail. 
Le Pays Drehu accueillera d’ici quelques années un hôtel haut de gamme sur la baie de Wadra, dans la tribu de Mou.

Créer du développement mais pas à n’importe quel prix

L’expérience menée à Gouaro Deva avec le Sheraton doit permettre aux habitants de Lifou de se préparer à l’arrivée de la chaine hôtelière internationale « le Hilton ».
Tous les aspects sont étudiés à la loupe en matière de développement économique, social mais également environnemental.
L'hôtel de Gouaro Deva a su travailler de pair avec les coutumiers ( GDPL Mwé Ara) tout en impliquant les Bouraillais en leur permettant de devenir actionnaire, avec la société de participation bouraillaise de Déva (SPBD).

L’intérêt de cette rencontre: convaincre les artisans et les entrepreneurs du Pays Drehu de la nécessité de s'organiser et de se structurer pour répondre aux différents marchés.