Huit communes du Nord-Est et l'île d'Ouvéa en vigilance jaune, la dépression tropicale se rapproche

météo
Modélisation élaborée, à 14 heures, dimanche 3 avril 2022, en Nouvelle-Calédonie
La dépression tropicale continue à se former, sur le Vanuatu. Modélisation obtenue à 14 heures, dimanche 3 avril. ©Windy.com
Alors que les nuages gris s'installent à Nouméa, la situation pourrait se dégrader, dans les heures qui viennent. Une vigilance jaune est déjà en cours, dans huit communes, ce dimanche 3 avril. Une dépression tropicale se rapproche de la Nouvelle-Calédonie. Elle est attendue en milieu de semaine.

Le ciel de l'agglomération nouméenne est révélateur. Bleu ce matin, il vire progressivement au gris. Huit communes sont d'ailleurs concernées, dimanche 3 avril, depuis 6 heures du matin, par une vigilance jaune fortes pluies et orages. Le périmètre concerné comprend une bande de la côte Est qui s’étend de Poindimié à Poum, mais également sur Bélep et Ouvéa, avec un risque d'averses orageuses, à partir de ce soir.

Cet après-midi, le temps devient plus gris, et, attention, le vent va forcir. Mais c’est à partir de mardi soir que les Calédoniens vont devoir être plus vigilants. La dépression tropicale située près du Vanuatu va progressivement se rapprocher de la Nouvelle-Calédonie. Elle pourrait concerner l'archipel en milieu de semaine prochaine.

Au plus près du territoire mercredi ou jeudi

"C'est plutôt entre mercredi et jeudi que nous serons concernés directement par cette dépression tropicale. Elle va se former entre temps. D'ici là, nous allons avoir des pluies qui vont progressivement s'intensifier. Dès cette nuit, il y a quelques averses orageuses qui peuvent circuler sur Bélep, sur le Nord-Est et le Nord des Loyauté", estime Virgil Cavarero, prévisionniste à Météo France.

"Demain également, ces mêmes régions seront concernées, l'extrême Nord, le Nord de la chaîne. A partir de mardi, nous aurons un risque orageux, sur toute la côte Est. Nous pourrons avoir de fortes pluies également, sur l'Ouest, mais les cumuls seront moins importants."

Mercredi et jeudi, cela dépendra de la force de la dépression. A priori, c'est là qu'elle sera la plus forte et la plus prêt du territoire. On s'attend à des pluies qui s'intensifieront encore, par rapport à mardi.

Virgil Cavarero, prévisionniste à Météo France

"Trop tôt pour préciser l'intensité"

Méteo France précise, par ailleurs, qu’à ce stade, il est encore trop tôt pour connaitre la force de cette dépression. Elle évoque le phénomène tropical dans son dernier bulletin d'activité cyclonique, à midi :